Sign in
Download Opera News App

 

 

Affi Nguessan et le FPI, un échec programmé ? Comment la décision de Simone change tout pour l'ex-PM

Visiblement, le ciel s'obscurcit pour Affi N'guessan. À peine la proposition d'un ralliement de Simone Ehivet, émise par l'un des plus fervents lieutenants du président du Front Populaire Ivoirien (FPI), ce Mardi 17 Août, dans un post sur sa page Facebook, que la réponse est tombée comme un couperet quelques heures plus tard sur les antennes de la télévision Ivoirienne.

Lors d'un débat sur la RTI 1, autour de la situation de crise au FPI, César Etou, journaliste à "La Voie originale", a lâché des révélations sous forme de confidences sur le plateau, pour situer définitivement l'opinion publique sur la posture de l'ex première dame, vis-à-vis de la nouvelle donne politique née des choix de son époux, Laurent Gbagbo, qui le 09 Août dernier, annonçait la création prochaine d'un parti politique.

Sur l'éventuelle adhésion de Simone Ehivet à ce nouvel instrument politique que met en place son mari, le confrère explique : "Ce n'est même pas une question à poser parce qu'on l'a dit sur ce plateau, Simone Gbagbo est membre fondatrice du FPI qui est en train de disparaitre. Elle se retrouve là où se trouve le contenu. Maintenant, ce dans quoi, nous évitons de rentrer, ce sont les conflits à l'intérieur d'un couple, mais pas le couple politique". D'ailleurs, se fondait-t-il dans une confidence qui tombe à pic : "Sur le couple politique, je peux vous faire une confidence, que Madame (Simone Gbagbo, Ndlr) m'en excuse parce que moi je lui ai posé la question. Elle donnait des conseils à des gens qui lui sont très proches et j'ai assisté à cela. “Premièrement, ce qui se passe tout va bien. Deuxièmement, si vous m'aimez, vous devez accepter Laurent Gbagbo quoi qu'il arrive comme étant notre chef. Est-ce-qu'il y a quelqu'un qui est contre ça ?” Tout le monde répond “non”.

Autant le dire, la perspective d'une jonction Simone-Affi contre Laurent Gbagbo vole en éclats. Pour le leader frontiste, qui rêve de renouer avec les moments langoureux de la ferveur populaire qui a toujours marqué le parcours politique du FPI, c'est ce qu'on serait tenté d'appeler une désillusion.

Stratégiquement, les calculs de ceux qui prévoyaient un affaiblissement de l'électorat de l'ex chef d’état en raison de sa rupture avec son épouse, peuvent déchanter.

Laurent et Simone, tandem indéfectible du FPI au sein d'un nouveau parti, quelqu'en soient les contusions, l'enveloppe risque d'être mise à rude épreuve pour les challengers de gauche. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

affi nguessan fpi laurent gbagbo simone change simone ehivet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires