Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Niger regrette un "malentendu" en Côte d'Ivoire

Les affrontements enregistrés le mercredi 19 mai entre des populations ivoiriennes et nigérienne alimente ce jeudi la communication diplomatique. Elle donc apprécié par les autorités des deux pays, la Côte d'Ivoire et le Niger, comme une situation regrettable consécutive à une folle rumeur.

Ph: Dr.

Le jour des faits les autorités ivoiriennes ont fait ce qui est en leur possible pour ramener la paix entre les protagonistes d'une circonstance malheureuse, en déployant des agents des forces de l'ordre et de sécurité. Ceux-ci sont parvenus à circonscrire les débordements qui s'en allaient grandissants. A Abobo, ce sont les quartiers Anador, Gagnoa gare puis Carrefour Angré qui ont été le foyers de ces violences. Elles s'étendaient insidieusement vers une autre grande commune Abidjan mais la multiplication de démentis a fini par dissuader les assauts. Ce jeudi, le calme est totalement revenu dans ces zones abidjanaises.

Ph: Dr.

Les activités commerciales n'ont pas repris côté nigérien, impliqués dans la vente de tôle, bois, etc. Ce jeudi, il est revenu au gouvernement nigérien de regretter un "malentendu" qu'ont subi les Nigeriens. Cela est dû selon Hassoumi Massoudou, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, à une vidéo sur des faits qui se sont déroulés dans pays, le Nigeria, qu'il n'a pas nommé. Aujourd'hui avec les réseauxsociaux toutes lesmanipulation sont possibles et ça été le cas selon lui. Il indique dans une communication officielle que l'ambassadeur de son pays a "immédiatement " saisi le gouvernement hôte afin que des mesures soient diligemment prises.

Content created and supplied by: Saxson (via Opera News )

Côte d'Ivoire Dr. Niger Ph

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires