Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire: Les avocats "se battent" sur le transfert de Gbagbo et Blé Goudé

L’un des avocats du gouvernement ivoirien a affirmé sur un plateau de Télévision en Côte d’Ivoire que ce n’est pas l’État ivoirien qui a envoyé Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour Pénale Internationale. Ce qu’ont effectivement contesté ses contradicteurs sur le plateau.

Me Méité Abdoulaye, avocat de l’État de Côte d’Ivoire, a indiqué sur un plateau de télévision que le transfert de Laurent Gbagbo et de Charles Blé à la Cour Pénale Internationale, ne provient pas de la volonté des autorités ivoiriennes. Mais d’une volonté de la CPI.

« La Cour Pénale Internationale a demandé l’extradition, la mis à disponibilité des accusés. Ce qui a été fait par la Côte d’Ivoire, au moyen d’un arrêt rendu par la chambre d’accusation. Ils ont été extradés. Ils ont été mis à la disposition de la CPI », a affirmé Me Méité Abdoulaye.

Une assertion contestée par Me Gohi Bi Raoul, avocat dans le collectif des défenseurs de Charles Blé Goudé. « Quand vous écoutez mon confrère vous dire qu’ils ont été extradés, vous voyez déjà la difficulté. On ne peut pas extrader son national », a renchéri Me Gohi Bi, qui termine en disant que « l’envoi » de Gbagbo et Blé Goudé à la Haye procédait d’une volonté politique de les écarter du jeu politique.

Content created and supplied by: Yaoyannick258 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires