Sign in
Download Opera News App

 

 

L'un des "plus puissant" bombardier Américain a été endommagé en Norvège: voici les détails

Un bombardier B-1B américain endommagé en Norvège

L'un des bombardiers américains déployés en Norvège pour un exercice a été endommagé. Le commandant de l'escadre a été relevé de ses fonctions

Accident

Quatre bombardiers stratégiques B-1B avaient été déployés sur la base aérienne d'Ørland (Norvège) en février dernier. Ces appareils sont rattachés au 7e escadron de l'Air Combat Command de l'US Air Force, de la base de Dyess au Texas. L'un des bombardiers aurait été victime de dommages "significatifs" lors du déploiement. Selon certaines sources, une tablette numérique aurait été ingérée par un des moteurs. Les dégâts pourraient se chiffrer en milliards de dollars. Suite à cet accident, le commandant de l'escadron, le lieutenant-colonel Kristen Shadden, a été relevée de ses fonctions le 29 mars dernier. Sa future affectation n'est pas encore connue.

La Russie dans la ligne de mire

L'arrivée des bombardiers stratégiques B-1B en Norvège (une première) s'inscrit dans le contexte des tensions entre les Etats-Unis et la Russie, qui impliquent exercices militaires frontaliers et vols de reconnaissance au large des côtes russes. Ces aéronefs participaient à un exercice, baptisé "Amalgam Dart 21-2", avec leurs partenaires de l'OTAN. Il s'agissait d'adresser à Moscou un message clair, ces bombardiers stratégiques sont en effet capable d'infliger aux russes en cas de conflit des dommages considérables, avec en premier lieu la base navale de Mourmansk voisine des côtes norvégiennes.

Quelles conséquences ?

L'accident n'a pas remis en cause la présence des B-1B. Les trois appareils restants ont pris part à l'exercice dans la zone Arctique, avec leurs homologues canadiens et les F-16 de la Garde nationale américaine, avant de rentrer aux Etats-Unis . Durant l'entraînement, les F-16 étaient chargés d'intercepter les bombardiers stratégiques. Rappelons que même lors des pires épisodes de la Guerre Froide, Oslo s'était toujours opposé à l'arrivée sur son sol d'appareils à capacité nucléaire.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

moscou russie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires