Sign in
Download Opera News App

 

 

Après les révélations de Roger Banchi, qui sont ces occidentaux qui misent sur Guillaume Soro ?

En dehors de quelques sorties sporadiques sur les réseaux sociaux, l’ex chef du parlement Ivoirien en exil, Guillaume Soro, reste délibérément discret sur ses activités à l’extérieur. Très peu d’images de lui circulent sur la toile.

 

Depuis la fin de la crise électorale du 3ème mandat en Novembre 2020, l’ancien premier ministre s’est recroquevillé dans une communication haletante. Que fait Guillaume Soro, dans cet exil aux multiples inconnues, là où son retour sur les bords de la lagune Ebrié paraît incertain ? Ce Mercredi 15 Septembre, Roger Banchi, le coordonnateur général de Générations et Peuples Solidaires (GPS) en Europe, en laissait entrevoir une lucarne.

 

 

Dans l’un de ses posts sur Twitter, il prévenait ainsi les cadres du pouvoir en place à Abidjan : ‘’Ce que je peux vous conseiller, vous tous les gens du pouvoir là…cherchez une route (discrètement !), pour venir faire allégeance d’anticipation, au Président Guillaume Kigbafori Soro, d’une manière ou d’une autre. Vous-même vous connaissez, ça aide dans le futur’’. Et dans un autre, il concluait sa réflexion par une phrase révélatrice : ‘’Certains blancs misent sur type là’’, en faisant référence à son patron.

 

Rompu aux arcanes de la diplomatie internationale pour avoir été au cœur de la gestion du pouvoir d’état de 2007 à 2019, Guillaume Soro, s’active-t-il à nouer des contacts à l’international dans la perspective de son retour sur l’échiquier politique Ivoirien qu’il continue de hanter par son influence ? En France, les rapports qu’il entretient avec le locataire de l’Elysée dont il se vantait publiquement du soutien en Octobre 2020, à quelques encablures du scrutin présidentiel du 31 Octobre qui avait débouché sur la réélection d’Alassane Ouattara, restent assez confus.

Hormis le pouvoir Français, Guillaume Soro garde probablement des ressorts au niveau des pays Occidentaux si l’on s’en tient aux indications fournies par l’ancien ministre des PME ce Mercredi. L’on est tenté de s’interroger à l’analyse de ces propos sur l’identité des groupes d’intérêts Occidentaux pour lesquels Guillaume Soro constitue une alternative crédible dans la gouvernance de la Côte d’Ivoire. Roger Banchi s’est abstenu d’avancer de pas supplémentaires dans sa propagande.

 

Mais à 4 ans de la présidentielle de 2025 pour laquelle, Guillaume Soro conserve son statut de candidat sérieux, tout reste jouable pour la personnalité qu’il est, et qui peut se targuer en plus d’être jeune, de jouir d’une expérience consistante dans la gestion des affaires publiques.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Guillaume Soro Roger Banchi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires