Sign in
Download Opera News App

 

 

Reprise/Législatives à Niakara: Guibessongui (RHDP) affronte son parti, des arrestations signalées

Les élections législatives du 6 Mars 2021 dans la circonscription électorale de Niakara - Tortiya - Arikokaha avaient été reportées en raison du décès de la suppléante du candidat indépendant, Guibessongui N'Datien Séverin.

La nouvelle date choisie par la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour la réorganisation ce scrutin est le samedi 24 Avril 2021.

Ainsi, le député sortant, l'honorable Guibessongui N'Datien Koné Séverin qui avait auparavant été élu sous la bannière du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), part en indépendant, après avoir été lâché par son parti.

Le RHDP a en effet, choisi Koné Catherine, chef d'entreprise, comme candidate.

Pourra-t-elle détrôner Guibessongui N’Datien ? Le député sortant va-t-il conserver son leadership dans la zone?

 Selon un proche de l'honorable Guibessongui, il part confiant.

Car une grande partie de la population le réclame pour un deuxième mandat à l'Assemblée nationale grâce à ses actes de solidarité envers les populations.

Notons qu'il y a d’autres candidats indépendants qui compétissent dans cette circonscription électorale à savoir : Soungari Koné, acteur de cinéma, Traoré Karidja, entrepreneur et Touré Klohiri Lazare, technico- commercial.

La bataille pour le siège de député dans la circonscription électorale 097 est donc engagée. 

Mais le député sortant et la candidate du RHDP sont vus comme les favoris et le duel donnera certainement l’un d’entre eux, vainqueur au soir du 24 Avril 2021.

Vivement que la CEI joue franc jeu pour éviter le syndrome d’Agboville ou de Yamoussoukro.

En dehors de la candidate parrainée par le régime RHDP, les autres se doivent donc de redoubler de vigilance lors de ce scrutin.

Car les intimidations, selon une source, ont déjà commencé avec l’arrestation de plusieurs jeunes par la gendarmerie, le vendredi 16 Avril 2021 au Centre culturel de Niakara alors qu’ils y assistaient à une réunion organisée par la Jeunesse unie pour le développement du Hambol (JUDH), en vue d’appeler les populations à sortir massivement pour voter dans la non-violence, pour une élection transparente.

Selon la même source, ces jeunes ont heureusement été libérés quelque temps après.

Nathanael Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

arikokaha cei guibessongui rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires