Sign in
Download Opera News App

 

 

Coopération : en se tournant vers l’Afrique du Sud, Ouattara veut-il régler son compte au Nigeria ?

Le Nigeria et l'Afrique du Sud sont respectivement les 1re et 2e puissances économiques africaines. En désaccord avec le Nigeria, la Côte d'Ivoire serait-elle en train de faire la part belle à l'Afrique du Sud ?

Depuis le mercredi 1er décembre dernier, le Président sud-africain Cyril Ramaphosa séjourne en Côte d’Ivoire. Avec son homologue Alassane Ouattara, les deux chefs d’État explorent les voies et moyens pouvant permettre « de consolider et de renforcer davantage la coopération entre nos deux pays ». D’ailleurs, les deux présidents ont procédé à la signature de neuf (09) Accords de coopération, ce jeudi. Selon le Président Alassane Ouattara, l’ambition des deux chefs d’État est « de hisser les relations entre nos deux pays à un niveau jamais égalé ».

À l’évidence, la Côte d’Ivoire est engagée depuis des années dans une dynamique de diversification de ses partenaires. Cela se perçoit aussi bien au niveau de la coopération nord-sud qu'au niveau de celle engageant les pays du sud entre eux. Cependant, force est de remarquer le contexte de cette intensification des relations entre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud.

À la réalité, beaucoup de points de désaccords opposent actuellement le Nigeria, 1re puissance africaine aux pays de la zone UEMOA, en général et la Côte d'Ivoire en particulier. Ces désaccords sont nés de l’annonce du remplacement du Franc CFA par l’ECO, qui devait devenir la monnaie commune ouest-africaine.

L’annonce avait été faite par le président ivoirien le 21 décembre 2019 à Abidjan. Le président Muhammadu Buhari s’était alors inquiété de cette décision, qu'il jugeait « unilatérale ». Le Nigeria n'est pas aussi enthousiasmé à l’idée d'un ECO à parité fixe et garanti par la France. Or, le Nigeria représente quand même plus de la moitié de la population de la sous-région et environ 70 % de son PIB.

Depuis, le projet de naissance de l'ECO tarde à prendre forme et le Franc CFA continue d'avoir de beaux jours dans l’espace ouest-africain. En renforçant sa coopération avec l’Afrique du Sud, détrônée de sa place de leader africain en 2014 par le Nigeria, la démarche de la Côte d’Ivoire peut s’appréhender sous l’angle de la pression. Le géant nigérian sera-t-il assez jaloux de la défense de son aura dans l’espace ouest-africain pour reconsidérer la nature des rapports économiques qui le lient aux autres pays, notamment ceux de l'UEMOA ? Ce qui est sûr, tout porte à croire que la stratégie ivoirienne n'est pas anodine.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

coopération l’afrique ouattara tournant

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires