Sign in
Download Opera News App

 

 

Région de Gbêkê: plusieurs militants du PDCI-RDA déposent leurs valises au RHDP

Des militants du PDCI-RDA dans la sous-préfecture de Languibonou ont décidé de rompre avec leur parti pour se tourner dorénavant vers du président de la république Alassane Ouattara.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire - Rassemblement des africains (PDCI-RDA) continue de se vider de ses hommes et de ses femmes dans la région de Gbêkê. Le plus vieux parti de Côte d’Ivoire vient à nouveau d’enregistrer des défections dans le département de Botro et plus précisément dans la sous-préfecture de Languibonou. A la tête d’une forte délégation de militants au nombre de 47, le secrétaire général de section PDCI Languibonou 3, Rovia Yao Lambert a fait défection pour rejoindre le parti du président Alassane Ouattara, le rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie (RHDP). A ses côtés, Madame Bamba Fanta, présidente de l’union des femmes du PDCI (UFPDCI) a aussi rejoint le parti présidentiel avec 38 autres militants.

Pour la nouvelle recrue, ce choix s’impose au regard des œuvres palpables de développement réalisées par le pouvoir en place.  « A part les œuvres de feu le président Félix Houphouët-Boigny, on constate un grand changement avec le président Alassane Ouattara. Nous avons la lumière, de l’eau potable un peu partout, les routes sont bitumées. C’est ce qui m’a motivée à adhérer au RHDP », a-t-elle justifié. A ces transfuges s’ajoutent, quatre autres adhérents venus de divers horizons. Ce vaste mouvement défection au PDCI-RDA est à l’actif de l’Honorable député Assahoré Konan Jacques, délégué départemental du RHDP soutenu par son jeune frère Yao Kouassi Maurice, maire de Botro. Sorti vainqueur des dernières élections législatives dans la circonscription de Diabo-Languibonou, Assahoré Konan Jacques en a fait du renforcement de la base de son parti une priorité en vue des échéances futures. En véritable leader, le délégué départemental du RHDP a su gagner le cœur des populations tant par son pragmatisme que par ses actions de développement sur le terrain.

Recevant ces nouveaux militants du RHDP le samedi 6 Novembre 2021, le délégué départemental a expliqué que reconnaître son mérite c’est reconnaitre le mérite de la formation politique de laquelle il est issu mais surtout adhérer à la vision de celui qui lui a fait confiance, le président de la république Alassane Ouattara. « On ne peut pas m'aimer et ne pas aimer les causes du parti dont je défends les couleurs », a fait remarquer le délégué départemental à l'ensemble de ses sympathisants non sans préciser que « La politique c'est pour le bien-être pourvu que le parti pour lequel l’on milite soit en faveur du développement de nos localités ». Il s’est engagé à faire le comprendre progressivement à ses frères et sœurs afin de faire d’eux des adeptes ou des adhérents du RHDP comme c’est le cas ce jour avec l’adhésion de près de 90 militants. A l’instar des localités du V Baoulé, Botro est une zone traditionnellement acquise au PDCI-RDA. Mais depuis les dernières élections législatives, le vent du changement gagne de plus en plus de terrain.

 

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages sont attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

alassane ouattara pdci ufpdci rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires