Sign in
Download Opera News App

 

 

Alliance avec Gbagbo : Bédié a-t-il eu tort de lâcher Affi au profit du leader de PPA-CI?

Le 29 Juillet 2019, après plusieurs mois de collaboration avec le Front Populaire Ivoirien (FPI) de Pascal Affi Nguessan, le présidenr du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié, effectuait le déplacement de Bruxelles en Belgique pour y rencontrer son successeur au pouvoir, Laurent Gbagbo.

 

Les deux anciens chefs d’état confirmaient ainsi leur rapprochement stratégique en gestation depuis quelques mois, et ce au détriment de l’ancien premier ministre, Pascal Affi Nguessan qui dans cette nouvelle configuration se retrouvait esseulé. Etait-ce le choix de la masse qui avait valu au député de Bongouanou sous-préfecture de se faire larguer par le doyen de la classe politique Ivoirienne au profit de son ex mentor, fraîchement sorti de prison ?

 

Le chef du parti septuagénaire avait sans doute ses raisons pour opter pour une alliance avec l’ex opposant historique au PDCI-RDA, mais le temps semble édulcorer la pertinence du choix politique du successeur de Félix Houphouët-Boigny. Il a fallu que Laurent Gbagbo, de retour d’exil, se résolve le 09 Août dernier à rompre les amarres avec son ancienne formation politique, le FPI pour que la réalité du terrain donne tort à ceux qui avaient parié sur un excès de popularité du prédécesseur d’Alassane Ouattara sur son ancien chef de Gouvernement.

Premier épisode de ce duel épique, les congrès organisés respectivement les 16 et 17 Octobre par le Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) de Laurent Gbagbo et le 13 Novembre par le FPI d’Affi Nguessa. Au-delà des motifs officiels donnés par les organisateurs de ces différents évènements, le véritable enjeu était indubitablement la mobilisation. Et à ce niveau, le FPI mobilisé derrière son chef, a relevé le défi au grand dam des inconditionnels du camp Gbagbo qui supputaient sur un échec de la mobilisation à ce 6ème congrès ordinaire.

 

Depuis, les adhésions se poursuivent au FPI, y compris de la part de transfuges du PPA-CI à en croire des confidences que nous faisait récemment Guillaume Gbato, secrétaire général adjoint à la communication de l’ex parti présidentiel.

Visiblement peu à l’aise au sein de l’opposition significative, l’ex porte-parole du Conseil National de Transition (CNT) qui avait été en 2020, l’un des principaux acteurs de la désobéissance civile, se rapproche du parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), là où cela aurait dû ou aurait pu être le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié et ses alliés.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alassane ouattara henri konan bédié laurent gbagbo laurent gbagbo.. pascal affi nguessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires