Sign in
Download Opera News App

 

 

Concours administratifs : ''il faut éviter de penser qu'avec l'argent, on peut tout'', Anne Ouloto

Depuis la mise en place du nouveau gouvernement du premier ministre Patrick Achi, l'on note une volonté franche des ministres de faire bouger les lignes. La ministre de la fonction publique et de la modernisation de l'administration n'est pas en reste. Elle qui souhaite donner un nouveau dynamisme aux concours administratifs.

En Côte d'Ivoire, il est rare de voir quelqu'un placer sa confiance aux différents concours administratifs. Dans la mémoire collective, il faut obligatoirement un parrainage pour pouvoir être admis à ces concours. Dans un dossier présenté au journal télévisé de 20h ce Samedi, tous les personnes interrogées ont déploré cette corruption presqu'à visage découvert implicant les agents commis à cette tâche et les parents des candidats. Si certains obtiennent gain de cause, d'autres se font rouler dans la farine.

C'est pourquoi il a été mis sur pied un comité d'éthique par le ministère. Ce comité aura pour rôle la revalorisation les concours administratifs, de leur redonner une crédibilité et de veiller sur la bonne tenue de ces concours. La ministre Anne Ouloto invite surtout les parents des candidats à privilégier le travail que la corruption. Selon elle, il faut éviter de penser qu'avec l'argent, on peut tout, quoique beaucoup se font gruger à la fin. En outre, la ministre pense qu'il faut éviter de faire rentrer des personnes non qualifiées dans notre administration, surtout dans nos écoles d'administration d'élite.

Nous espérons que cette volonté de la ministre de la fonction publique sera réelle sur le terrain, car aujourd'hui, la majorité des ivoiriens pense qu'avoir une relation est meilleure que les diplômes. Au moins avec la relation, l'on est sûr d'avoir du travail même si on en a pas les compétences. Pensez-vous réellement que nos concours pourraient retrouver leur crédibilité en Côte d'Ivoire ?

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

anne ouloto patrick achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires