Sign in
Download Opera News App

 

 

Opinion/ Politique: ADO ne ferait-il plus confiance à ces grosses têtes de son régime ?

La composition du nouveau gouvernement, le premier de l'ère Patrick Jérôme Achi est connu depuis le mardi 6 avril dernier ; une équipe de 37 ministres plus 4 ministres d'Etat. Dans ce nouveau groupe, l'on a noté les absences des grandes figures du grand centre, à savoir Mme Raymonde Goudou, M. Jean Claude Kouassi, sans aussi oublier l'éviction de M. Abinan Kouakou Pascal, fils de l'Indenié-Djuablin où il y est d'ailleurs président du conseil régional.

M. Jean Claude Kouassi

Même si MM Brice, N'guessan Lataille et Amadé Kouakou font partie de la nouvelle équipe, il est à noter qu'en terme de popularité, ces derniers promus ne sont plus visibles que les déchus. Sous cet angle, ne serait-ce pas un fait qui pourrait être au désavantage du RHDP pour les futures échéances électorales, surtout que cette zone est de moins en moins favorable au parti présidentiel depuis le divorce du PDCI-RDA avec le camp Ouattara ?

M. Sidi Tiemoko Touré


Rappelons que lors d'une rencontre en prélude aux derrières législatives, le Président Ouattara avait menacé d'évincer les cadres qui perdraient ces élections dans leur région. Est-ce la mise en exécution de la décision du Président qui a coûté le poste à certains ministres ? Si tel est le cas, le ministre Sidi Tiemoko Touré a perdu les législatives à Béoumi, mais il demeure toujours à son poste même s'il a été muté à un autre ministère avec la perte du porte-parolat du gouvernement.

Le Président Alassane Ouattara


Notons le dernier remaniement ministériel a fait connaître des attitudes peu ordinaires de la part de certains ministres remplacés. En effet, avant même la publication officielle des membres du nouveau gouvernement, certains ministres avaient eux-mêmes déjà informé leurs proches et sympathisants de leur retrait ; ce fut le cas par exemple de MM Konaté Sidiki et de Moussa Sanogo respectivement du Tonpki et du Bafing.

De ce qui précède, perdre son poste ministériel, n'avoir pas d'autres responsabilités où l'on peut avoir de l'influence sur sa base peuvent être des données handicapantes pour une figure politique et par ricochet un parti.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

alassane ouattara camp ouattara patrick jérôme achi rhdp sidi tiemoko touré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires