Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : la stratégie de Samba David pour l’insertion professionnelle des jeunes Ivoiriens

Le coordinateur national de la Coalition des indignés de Côte d'Ivoire (Cici), une organisation de la société ivoirienne a inauguré le 29 mai dernier dans le quartier populaire de Yopougon son entreprise de vente de Garba, un sous-produit du manioc consommé de préférence avec le thon assaisonné.

Une autre action significative dans le parcours de l’activiste ivoirien : la lutte ouverte contre la pauvreté par la sensibilisation des jeunes Ivoiriens à se tourner vers ce secteur de vente.

L’ouverture du «garbadrome » par Samba David n’est pas un projet spontané car il déclarait déjà en janvier 2021 :

« Que tu sois diplômé, ou non diplômé que tu t’intéresses aux Garbas ça nourrit son homme. Nous sommes donc dans la promotion du Garba vendu par les ivoiriens, le Garba c’est la propriété des ivoiriens c’est notre affaire », rapporte 7infos du 14 janvier 2021.

Il faut le dire, les jeunes Ivoiriens sont peu enclins à la création d’activités génératrices de revenus, ont une mentalité d’agents de bureau, de fonctionnaires. Rien qu’à considérer les longs rangs pour les inscriptions aux concours de la fonction publique, on se rend tout de suite compte que l’entrepreneuriat n’est pas leur projet.

L'initiative est donc louable. L’entreprise a reçu la visite et les encouragements d’une illustre personnalité, Monsieur Dia Houphouët Augustin. 

Samba David va-t-il réussir à reconvertir les mentalités de bureaucrate des Ivoiriens en s’insérant sans complexe dans ce secteur ? Tout porte à le croire. Les signaux sont bons.


Constant Ouraga Dali

Content created and supplied by: OuragaDConstant (via Opera News )

Côte d'Ivoire Garba Ivoiriens Samba David

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires