Sign in
Download Opera News App

 

 

Jacqueville/ Conseil pétrole-gaz: l'élection d'une direction annoncée, malgré l'audit ordonné !

Lobo Anket Léon, président sortant du Conseil Pétrole-Gaz (Photo:Web)

L’élection pour le renouvellement du Conseil de gestion pétrole-gaz prévue pour le jeudi 09 décembre 2021 risque fort de se dérouler dans une ambiance électrique. Pour cause, d’aucuns se demandent à Jacqueville pourquoi, l’équipe sortante avec à sa tête Lobo Anket Léon se précipite-t-elle ainsi pour organiser une élection pour changer les organes de gestion, alors qu’un audit a été ordonné par le tribunal de Dabou.

En effet, les 2 commissaires aux comptes Gkako Datcha Ernest et N’Guessan Eni Bernard lasses de relancer en vain, le Conseil pour avoir les pièces comptables, l’état financier et administratif du Conseil Pétrole-Gaz ont saisi la section du tribunal de Dabou à effet qu’il ordonne un audit de gestion de ce Conseil. Le tribunal a fait droit à leur demande.

Ainsi, par Ordonnance de référé rendu, le 25 juin 2021, par le Président Blah J. Herbert, de la Section du Tribunal de Dabou, il a été décidé comme suit: « ordonné l’audit comptable et financier de la gestion de l’association Conseil Pétrole-Gaz de Jacqueville par Lobo Anket Léon durant ces deux mandats, notamment, faire l’état des projets réalisés et les projets en cours de réalisation, déterminer les entreprises choisies pour effectuer ces travaux ». Le président de la section du Tribunal a nommé par la même occasion, l’expert-comptable agrée, Yao Koffi Joseph pour procéder audit audit.L'Ordonnance de Référé qui enjoint l'équipe de Lobo de procéder à l'audit

Alors que tous attendent à Jacqueville que le compte du conseil soit ausculté de fonds en comble pour confirmer ou infirmer les soupçons de mauvaise gestion ou de dissipation de fonds de la part de la direction sortante du Conseil, un comité électoral a été subrepticement mis en place et une date d’élection a même été fixée.

Il est en effet reproché au conseil dirigé par le député Lobo non seulement de n’avoir jamais fait de compte-rendu de gestion durant ses deux mandats (2X 3ans) aux populations censées bénéficier de la manne pétrolière et du gaz, mais d’avoir faits des réalisations a minima qui n’ont aucune commune mesure avec les sommes engrangées chaque année par le Conseil. Vrai ou faux, c'est ce que l'audit devrait clarifier.Pour compenser la destruction des terres, un système indemnisation a été mis en place

L’organisation de l’élection annoncée qui permettra de renouveler les membres de ce Conseil est vu par beaucoup comme une manœuvre pour mettre en place une équipe acquise à la cause de l’équipe sortante et surtout pour couvrir les arrières de Lobo Léon et les siens. Ceux qui sont convaincus de cela ont peut-être tord. La seule manière de trancher est bien sûr l'audit.

Les populations de Jacqueville fortement impactées par les effets pervers de l’exploitation du pétrole aux larges de leurs côtes qui estiment ne rien tirer de cette richesse ne sont pas loin de considérer qu’ils subissent « la malédiction du pétrole »

Théodore Sinzé

 

 

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

l'audit ordonné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires