Sign in
Download Opera News App

 

 

En Congrès extraordinaire, Stéphane Kipré demande la libération des prisonniers politiques

En congrès extraordinaire, Stéphane Kipré demande la libération des prisonniers politiques.

L'Union Des Nouvelles Générations ( UNG ) avec à sa tête Stéphane Kipré était en congrès extraordinaire ce Samedi 25 Septembre 2021 à la fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Cet congrès qui s'inscrit dans le cadre de l'appel de l'ancien président Laurent Gbagbo à la création d'un nouveau parti politique après son retour de la Cour Pénale internationale ( CPI ) a vu la participation du ministre Sébastien Dano Djédjé, Marie Odette Lorougnon, de Michel Gbagbo , du président fondateur d'EDS, le professeur Georges Armand Ouégnin et bien d'autres tous proches de Laurent Gbagbo.

"La jeunesse de l'UNG est prête à se soumettre à la décision du congrès" a déclaré Alain Durand Zagol, président de la Jeunesse UNG dans sa prise de parole avant la gente féminine.

"Nous les femmes de l'UNG nous te faisons confiance parce que tu le mérites. Nous irons avec toi où tu nous conduira", a renchérit Abo Apoline la présidente des femmes à l'encontre de Stephane Kipré qui a le dernier mot.

" Je voudrais demander la libération de tous les prisonniers d'opinion et militaire de toutes les crises ivoiriennes", a-t-il supplié avant de prendre la décision finale de ce congrès.

L'Union des Nouvelles Générations ( UNG ) de Stephane Kipré a finalement rejoint le président Laurent Gbagbo dans la création du nouveau parti politique à la fin du congrès.

Ce congrès historique de l'UNG est le tout dernier en attendant le nouveau parti de Laurent Gbagbo qui doit voir le jour les prochains mois.

Content created and supplied by: Stratège (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires