Sign in
Download Opera News App

 

 

San Pedro / Dégradation de l'environnement: Les populations invitées à changer de comportement

"Si tu jettes, tu ramasses!", c'est la dénomination de la campagne de sensibilisation qu'a initiée l'ONG ABNV, les Amis de Béthanie, Nature et Vie. Le lancement officiel de cette campagne de sensibilisation qui va sillonner toute la région de San Pedro s'est déroulé le samedi dernier dans l'enceinte du centre de santé Kémondé.

"Engageons-nous à la lutte contre l'insalubrité", "Protégeons notre environnement pour notre santé"; "Jetons nos ordures dans les poubelles", ce sont entre autres les messages inscrits sur les tee-shirts qu'arboraient les personnes présentes à cette cérémonie et que l'on pouvait également lire sur des pancartes. Durant un mois, à compter du samedi 29 Mai 2021, 25 relais communautaires de l'ONG ABNV seront déployés sur le terrain afin de sensibiliser les populations de la région de San Pedro sur la nécessité de maintenir leur cadre de vie propre et vivable.

Il s'agira, au cours de cette campagne de sensibilisation, a indiqué Guié Raphael, président de l'ONG ABNV, d'amener les populations à une véritable prise de conscience et à un changement de comportement et de mentalité.

"Nous devons nous efforcer à maintenir notre cadre de vie propre. L'hygiène participe à près de 60% à notre santé. Sans hygiène, il n'y a pas de santé. Et sans la santé, il n'y a pas de développement! C'est pourquoi nous invitons les populations à maintenir leur environnement immédiat et les lieux publics propres en faisant l'effort de jeter les ordures dans les poubelles/ Il faut que les populations comprennent que c'est nous-mêmes qui devons garder notre environnement propre. Ce n'est pas quelqu'un d'autre", a souligné Guié Raphael.

Pour le président de l'ONG ABNV, même devant l'insuffisance de poubelles dans les rues, les populations instruites sur l'importance du maintien de leur cadre de vie sain, ne devraient pas faire des difficultés à respecter "ces quelques règles d'hygiène".

"Il faut changer d'habitude dans la gestion des ordures ménagères", a t-il suggéré.

"Ce ne sera pas facile! Nous le savons! C'est un travail d'éducation, un travail de longue haleine que nous ferons. Nous partons vers les populations pour les exhorter à un changement de comportement. Inviter chacun à revoir sa manière de vivre avec son voisinage parce si nous salissons; nous faisons du mal à notre voisinage mais nous nous faisons du mal également. Parce que les maladies qui découleront de ces ordures vont se propager et toucher tout le monde", nous a confié Mr Kobénan, responsable des agents communautaires de l'ONG ABNV.

Après cette phase de sensibilisation, des comités da salubrité seront installés dans les quartiers afin de pérenniser l'activité a rassuré Mr Kobénan.

Ce projet est financé par l'Union Européenne à hauteur de 5 millions de francs CFA à travers le projet LIANE 2, Projet Leadership et Initiative des Acteurs Non Etatiques. Dans le cadre de leur coopération, l’Union Européenne et la République de Côte d’Ivoire ont convenu de mettre en place le Projet Leadership et Initiatives des Acteurs Non Etatiques (LIANE 2). Ce projet (financement 11e Fonds Européen de Développement) qui fait suite au projet LIANE a pour objectif d’améliorer le cadre juridique et institutionnel qui régit le fonctionnement des Organisations de la Société Civile (OSC) en Côte d’Ivoire, de renforcer le dialogue et la participation des OSC aux politiques publiques et de renforcer l’efficacité et la crédibilité des OSC de la Côte d’Ivoire afin qu’elles deviennent des interlocuteurs reconnus, informés et compétents pour participer à la gestion de l’espace public et au renforcement de la démocratie. Les interventions de LIANE 2 se font dans un esprit de capitalisation des acquis de LIANE, notamment à travers les CRASC( Centre Régionaux d’Appui à la Société Civile).

La cérémonie de lancement des activités de salubrité de l'ONG ABVN a enregistré la présence du Docteur Seydou Camara, président du Conseil d'Administration du CRASC Sud, directeur régional du ministère de l'environnement et de la salubrité. Tous ont invité les populations de San Pedro à s'approprier le contenu de cette activité.

"L'insalubrité règne en maître dans nos quartiers. Beaucoup de quartiers sont insalubres. Même les domiciles sont insalubres! Nous avons les caniveaux qui sont bouchés et ou qui ne sont pas curés. Et tous ces éléments contribuent à la propagation des maladies telles que la fièvre typhoïde, le paludisme, des maladies qui sont dues à l'insalubrité. Il faut que les populations de la région de San Pedro s'approprient ce projet. Il n'est qu'un moment de sensibilisation à l'assainissement du cadre de vie mais si les messages véhiculés sont bien perçus, ils permettront à nos populations de changer de comportement", a signifié le docteur Seydou Camara.

Yeck

Content created and supplied by: LeRafiki (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires