Sign in
Download Opera News App

 

 

Audit des structures sous tutelle de l’Etat : pourquoi ça tremble ?

L'audit est un outil d'amélioration continue, car il permet de faire le point sur l'existant afin d'en dégager les points faibles ou non conformes, suivant les référentiels d'audit. Ce constat, nécessairement formalisé sous forme de rapport écrit, permet de mener les actions nécessaires pour corriger les écarts et dysfonctionnements relevés. En d’autres termes, l’audit est pour une entreprise, une structure ou une organisation ce qu’est le bilan de santé pour l’homme. Il est donc indispensable à la marche et à l’évolution de toute entité.

Mais pourquoi cet outil fait-il si peur ? Pourquoi ça fait tant trembler sous nos cieux ?

En effet, depuis l’annonce de l’audit de la gestion des différentes structures sous tutelle de l’Etat, c’est le branle-bas  dans les Etablissements publics nationaux (EPN). Les Directeurs généraux ne dorment plus. Et pourtant, ceux-ci devraient se réjouir de cet exercice car il mettra exergue leur qualité de grand gestionnaire ou manager. Mais ce n’est pas le cas. Des directeurs généraux appréhendent l’audit comme débouchant exclusivement sur la sanction. Il est vrai que cette vague d’audit a déjà conduit à la suspension de quatre d’entre eux.  Cela ne signifie pas que tous subiront obligatoirement le même sort. Surtout ceux qui n’ont rien à se reprocher du point de vue de la gestion des deniers publics. 

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

Etat

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires