Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : pourquoi Soro doit-il payer 2 milliards à l'État ivoirien ?

Condamné il y'a quelques mois à 20 ans de prison ferme avec 4,5 milliards d'amende et 5 années de privation de droit pour recel de dernier public et détournement de capitaux, Guillaume Soro est encore pris entre les tenailles.

Cette fois, il ne s'agit pas d'un emprisonnement ferme mais plutôt un paiement d'intérêt à l'État de Côte d'Ivoire. En effet, l'agence judiciaire du trésor condamne l'ex-président de l'assemblée nationale Guillaume Soro à payer la somme de deux milliards (2.000.000.000) de francs CFA à l'État de Côte d'Ivoire pour corruption et des infractions commises par l'homme en 2013.

On peut donc prendre cela comme un rebondissement sur une situation qui était déjà en attente et qui devait éclater au bon moment.

Alors que Guillaume Soro est en pleine pré-campagne pour accumuler plus de masse derrière sa candidature pour les élections présidentielles prévues en Octobre, le président du Groupement Populaire de Solidarité (GPS), se retrouve pour une fois encore dans un pétrin susceptible de bloquer ses initiatives électorales.

Ces deux milliards que Guillaume Soro doit payer à l'État de Côte d'Ivoire selon l'agence judiciaire du trésor, sont à titre de dommages-intérêts pour toutes causes de préjudices confondues.

Cette énième condamnation qui vient s'ajouter à la liste des délits qui courent déjà sur le dos du président du GPS, pourra rendre les choses beaucoup plus compliquées pour Soro Guillaume.

Mais vue la capacité de l'homme à se tirer d'affaire, il reste à voir comment il s'en sortira cette fois.

La voix blanche

Content created and supplied by: La_voix_blanche (via Opera News )

Guillaume Soro État de Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires