Sign in
Download Opera News App

 

 

Diabo: Suspendus du PDCI, des militants exigent leur réintégration au sein du parti.


Des militants du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) dans le département de Botro, suspendus après un soutien à la candidature de la liste du rassemblement des houphouëtistes pour pour la démocratie et la paix lors des dernières législatives,ont exigé leur réintégration au sein du parti septuagénaire. C'était le dimanche 23 Mai 2021 lors d'une déclaration faite à Diabo devant la presse. Kouamé Edmé Coordonnateur Jpdci rural département de Botro, saisi cette occasion dénoncé les frustrations dont ont été victimes plusieurs responsables de sections. Il a aussi souligné que c'est la mauvaise organisation du parti dans cette localité qui est la source principale de l'échec du PDCI-RDA lors des dernières législatives du 6 mars 2021. << Le préalable est lancé jusqu'à ce que le Vice Président Yobouet Lazare, prenne ses dispositions pour résoudre ce problème qui agonise notre parti , dans la circonscription de Diabo et Languibonou. Vingt trois secrétaires généraux de Languibonou et de Diabo sont démis de leurs fonctions sous prétexte qu'ils ont soutenu Assahoré Konan Jacques, candidat Rhdp lors des législatives. Alors que, ces derniers n'ont fait que suivre le mot d'ordre de la base du parti. Je suis déçu des dirigeants et cadres du PDCI-RDA de Diabo et Languibonou qui à cause de leurs ambitions personnelles divisent les militants. Ces abus de pouvoir démontrent qu'il y a au sein du PDCI-RDA une légèreté et une hypocrisie à haute gamme.>> a déploré Kouamé Edmé. Poursuivant le coordonnateur de la JPDCI rural du département de Botro a invité la direction du parti, plus singulièrement le président Henri Konan Bédié a saisi de cette affaire afin de ne pas voir le parti de feu Félix Houphouët Boigny à sombrer dans le chaos. << Je lance un appel fort au président du parti, M. Henri Konan Bédié afin de résoudre ce problème. Nous croyons en l'idéologie du Pdci-rda mais à cette allure, pour éviter que le Pdci-rda sombre dans le K.O, une intervention urgente serait la solution. A cet effet, nous exigeons le départ du délégué départemental actuel et demandons la réintégration des vingt-trois secrétaires généraux.>> a laissé entendre kouamé Edmé et de prévenir << Aujourd'hui nous sommes rejetés, insultés et humiliés à cause de notre amour pour le parti, mais cela ne pourra durer longtemps.>>

Auteur: N. Devinci

Vos partages et commentaires sont attendus.

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

côte d'ivoire pdci diabo démocratie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires