Sign in
Download Opera News App

 

 

PDCI-RDA : le président national de la JPDCI urbaine en colère, ce qu'il attend du Premier ministre Patrick Achi

Photo archives/ Le président national de la JPDCI urbaine Valentin Kouassi parle du cas de ses camarades encore en prison

Valentin Kouassi, président national de la jeunesse du PDCI urbaine n'est pas du tout content. Il est en colère contre les autorités ivoiriennes au pouvoir. La raison, a en croire ses propos relayés par les canaux d'information de son parti, les accords signés entre l'opposition ivoirienne et le pouvoir pour que se tiennent les législatives n'ont pas été respectés à ce jour.

 Valentin Kouassi fait référence au cas des nombreux jeunes prisonniers issus du PDCI qui continuent de croupir en prison. Pour lui, leur libération faisait partie des points essentiels des accords signés pour que se tiennent les législatives du 06 mars dernier. 

En effet, si le président national de la JPDCI urbaine est remonté, c'est parce que, dit-il, l'instance qu'il dirige est décapitée avec l'emprisonnement de plusieurs jeunes des différentes sections et coordinations dont il a la charge. Selon lui, ce sont 226 jeunes militants du parti qui sont encore détenus à la Maca: 

" Lors des discussions qui ont abouti à la participation de l'opposition aux législatives, dans les clauses, il était question que tous les détenus politiques soient libérés. Aujourd’hui, force est de constater que nos camarades sont encore à la Maca. Et principalement la JPDCI urbaine, nous sommes démembrés" a déploré le président Kouassi. 

A en croire Valentin Kouassi, du bureau national en passant par les coordonnateurs et les militants, tous ses collaborateurs sont en prison.

"Notre vice-président, Docteur Anaman Narcisse est en prison. Nous pensons que pour la paix et la stabilité, le gouvernement doit poser des actes majeurs. Pour nous, le premier acte que le nouveau Premier Ministre doit poser, c’est de faire en sorte que les détenus politiques retrouvent la liberté le plus rapidement possible" espère-t-il. 

Se prononçant sur le sujet relatif à la célébration des 75 ans du de son parti, Valentin Kouassi la souhaite sobre :

"(...) Nous recommandons que cette célébration des 75 ans du PDCI-RDA se fasse dans la sobriété et dans le recueillement pour jeter les bases d’un avenir glorieux de notre parti qui devra nécessairement reconquérir le pouvoir"

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

patrick achi pdci urbaine valentin kouassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires