Sign in
Download Opera News App

 

 

Bénin : rebondissement dans l'affaire Madougou

L’Organisation pour la défense des droits de l’homme et des peuples (ODHP), antenne du Bénin est montée au créneau ce lundi 26 avril 2021, pour dénoncer selon une déclaration lue par Madame Françoise Holonou, les conditions carcérales de l’ancienne ministre, Réckya Madougou.

C’était par le biais d’un point de presse que les responsables de L’Organisation pour la défense des droits de l’homme et des peuples ( ODHP) ont donné l’alerte. << La santé de l’ex garde des Sceaux, Réckyath Madougou a pris un grand coup. Il faut la libérer pour qu’elle se soigne >>, a déclaré Madame Françoise Holonou aux médias. Elle a évoqué par ailleurs, les conditions de son incarcération et estime qu’elle va mal. Dans son développement, elle avoue que le 15 avril dernier, << les gardiens seraient venus lui retirer son réfrigérateur, son poste-radio, son appareil micro-onde et autres >>. Une information que les autorités judiciaires ne tarderont pas à confirmer ou infirmer de toute façon.

En détention provisoire depuis le vendredi 05 mars pour << financement du terrorisme >>, selon la déclaration de Mario Mètonou, procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), l’ancienne Conseillère spéciale du président togolais Faure Gnassingbé est au cœur des débats.

Rappelons que le point de presse de l’ODPH s’est déroulé à la Bourse du travail à Cotonou.

Il y a quelques semaines, les avocats de l’ancienne garde des sceaux étaient montés au créneau pour exprimer la même crainte par rapport à ses conditions de détention. Mais au cours d’une sortie médiatique, Alain Orounla, ministre de la communication porte-parole du gouvernement a apporté des clarifications à ce sujet.

Source : LVG

Content created and supplied by: Angeyeo12 (via Opera News )

bénin mario mètonou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires