Sign in
Download Opera News App

 

 

Camouflé à Bord d'un "gbaka" le commissaire Ange Kessi surprend des forces de l'ordre

Il y a de cela quelques jours ,le commissaire du gouvernement Ange Kessi a entrepris une mission conjointe dans certaines localités de l'interieur du pays qui sont Daloa,Gagnoa et Man.

Il était question pour lui dans le cadre de cette sortie d'avoir des entretiens avec les présidents et les procureurs des tribunaux sur des sujets qui concernent bien évidemment la rigueur dans l'action juridique.

En marge de cette mission dont l'objectif etait prédéfini,Mr Ange kessi dans sa droite ligne d'assainir les contrôles de routine des forces de l'ordre et de sécurité à chaque poste,s'est transformé en citoyen lamba à bord d'un gbaka de fortune pour effectuer des visites surprises dans leurs installations sur l'axe Man-Danané.

Dans un premier temps,c'est une autorité qui a été émerveillé de voir certains agents accomplir la mission qui leur a été assignée avec abnégation et dévouement dans la conscience professionnelle.

Si tel a été le cas à certain niveau de son parcours,ailleurs il a connu quelques déceptions de la part de certaines forces de l'ordre et de défense qui sont toujours plongées dans la tracasserie routière.

Le procureur du gouvernement a pu remarquer sur place qu'il a été exigé à des individus qui se déplaçaient sans leur pièces d'identité de payer 1000f à certains postes sans un seul reçu.

"À quoi servira donc cet argent dont l'État n'en aura aucune trace" s'en était-il interrogé.

C'est fort de ce constat amer et déplorable qu'il a interpelé le prefet de police et le commandant de la compagnie de gendarmerie de Man afin qu'ils augmentent le degré de vigilance sur les actes que posent leurs agents sur le terrain et par la suite a exigé que les éléments fautifs qu'il a surpris dans leurs oeuvres controversées sur place répondent de leurs actes au tribunal militaire.

Dilane janvier

Content created and supplied by: Dilanejanvier (via Opera News )

commissaire ange kessi mr ange kessi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires