Sign in
Download Opera News App

 

 

Les putchistes guinéens ont déjà des clubs de soutien : Faut-il s'en inquiéter ?

Le colonel Mamady Doumbouya et ses éléments sont au pouvoir depuis seulement hier dimanche 05 Septembre en Guinée. À peine deux jours après leur coup de force, les nouveaux hommes forts de Conakry bénéficient déjà de clubs de soutien. Faut-il s'inquiéter de ces mouvements soudains ?

On l'a vu dans plusieurs pays africains. À la suite des coups de force, des manifestations de soutien abondent subitement autour des hommes armés. Ces manifestations suscitées ou non par des hommes de l'ombre pourraient bien donner d'autres idées aux militaires. Dans plusieurs cas, les militaires affirment être venus pour juste une transition et remettre le pouvoir aux civils. Mais ils ne tiennent pas toujours ces bonnes promesses. Au Mali, les militaires qui ont renversé Ibrahim Boubacar Keita sont toujours au pouvoir. Ils ont même mis fin aux fonctions de Bah Ndaw censé pourtant organiser la transition. On se souvient aussi des nombreux soutiens qu'ils ont reçus au sein de la population.

On pourrait donc logiquement s'en inquiéter. Les mouvements de soutien spontanés ou peut-être intéressés pourraient amener les putchistes à revoir leur position en changeant leur se maintenant au pouvoir. La Guinée en a déjà souffert. Et ce serait bien dommage !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires