Sign in
Download Opera News App

 

 

Jeannot Ahoussou-Kouadio charge encore : « le PDCI-RDA doit se désapparenter de ses nouveaux alliés»

Le village de Konankokorékro, dans la sous préfecture de Toumodi, était en fête. Et pour cause, le foyer polyvalent, initiative des populations dudit village, puis en main entièrement par le Conseil régional du Bélier pour sa construction à hauteur de 70 millions de nos francs ouvrait ses portes officiellement.

En présence du vice président du conseil régional du Bélier, Konan Raymond, des cadres et autres élus de Toumodi, Jeannot Ahoussou-Kouadio, parrain de la cérémonie d’inauguration a invité les uns les autres à la paix et à la cohésion sociale « J’ai été invité par la mutuelle de développement de Konankokorékro pour procéder à l’inauguration de ce foyer polyvalent dont les travaux ont commencé par la population et le financement total a été réalisé par le conseil régional du Bélier à hauteur de 70 millions. N’oubliez pas que j’ai été président du conseil régional et c’est la suite de ce que nous avions laissé. Nous sommes dans la continuité de construire la Côte d’Ivoire. J’ai été bien accueilli et nous avons procédé à l’inauguration de ce bâtiment… » a-t-il d’emblé indiqué avant de laisser entendre face à la presse

« J’ai profité de l’occasion pour rappeler à tout un chacun que le Pdci-Rda est un patrimoine national ; il appartient autant à Ahoussou autant à Bédié qu’à Alassane Ouattara parce que c’est le réceptacle de la paix laissé par Félix Houphouët Boigny ; et tous les houphouëtistes se reconnaissent dans les valeurs cardinales de la paix. C’est fondamental. Cette région du Bélier a connu, à Toumodi particulièrement, des incidents graves avec mort d’hommes ; et nous avons demandé à notre belle famille, parce que ma première épouse défunte vient de Konankokorékro, de nous accompagner pour contribuer à la décrispation, au vivre ensemble dans la ville de Toumodi et le village d’Abli. Je crois qu’ils ont accepté de m’accompagner et nous allons faire cette démarche, parce qu’on a besoin fondamentalement de paix… », s’est-il proposé à concourir au retour de la paix dans la cité de l’agouti.

« Le PDCI doit se désapparenter de ses nouveaux alliés »

Se prononçant sur la nécessité d’un retour à la paix aussi bien à Toumodi que partout ailleurs en Côte d’Ivoire, le Président du Sénat ivoirien, a appelé le vieux parti ivoirien à se départir de ses alliés du moment «La paix est un bien commun. Et nous n’avons qu’un seul pays. La vision du président Alassane Ouattara, c’est de construire la Côte d’Ivoire ; toute son énergie, toute sa détermination, c’est pour bâtir la Côte d’Ivoire. C’est pour cela que je voudrais inviter tout un chacun, au lieu de concentrer nos énergies à aller faire la guerre, à provoquer la violence, nous devons concentrer nos énergies, nos forces à construire et à bâtir, à uni », a-t-il souligné avant d’ajouter «Et je le répète, nous sommes des pèlerins sur cette terre.

Ça fait plus de 28 ans que le président Houphouët-Boigny est décédé mais on continue à le citer parce que dès 1951, Houphouët a eu le désapparentement avec le parti communiste, a compris qu’il fallait composer avec les colons pour pouvoir bâtir la Côte d’Ivoire. Alors qu’en 1949, il y a eu tellement de répression sur les militants du Pdci, Houphouët a préféré se désapparenter du parti communiste pour aller dans la voie de la droite. Je pense qu’aujourd’hui, l’heure est arrivé que le Pdci Rda fasse son désapparentement avec ses nouveaux alliés pour revenir, nous tous, à Yamoussoukro, dans l’houphouëtisme »

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

alassane ouattara jeannot ahoussou-kouadio konankokorékro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires