Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique de développement / Infrastructures routières : Ouattara veut réduire l'écart entre Abidjan et Accra

Depuis l'accession du président Ouattara à la magistrature suprême en 2011, l'une de ses priorités a été de développer les infrastructures routières sur l'ensemble du pays. D'où la création d'un ministère chargé de l'entretien et de l'équipement routier dirigé actuellement par Amédé Kouakou. En matière d'infrastructures routières d'envergures, la Côte d'Ivoire était à la traîne avant la réalisation du troisième pont. Ce qui est indigne pour un pays qui est le poumon économique de la zone UEMOA.

Illustration du pont HKB.

Un défi de taille que le président Ouattara a décidé de relever pour faire de la Côte d'Ivoire un modèle du genre. Le Ghana fait office de bon élève en la matière. Car, sa capitale, Accra, est dotée de plusieurs infrastructures d'envergures qui facilitent le trafic routier et la circulation des biens et des personnes. Cependant, avec le chantier du quatrième pont en cours la capitale économique Ivoirienne, Abidjan, pourra un temps soit peu rivaliser avec d'autres grandes capitales africaines.

Illustration de quelques infrastructures routières dans à Accra.

H.L.V

Que pensez-vous de la politique d'infrastructures routières du président Ouattara ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire».

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires