Sign in
Download Opera News App

 

 

Après les propos d’un cadre du RHDP, des Ivoiriens ont peur de se faire vacciner contre le covid 19

La campagne de vaccination contre la pandémie de la Covid19 a bel et bien débuté en Côte d’ivoire ce Lundi 1er Mars 2021. 

Pour donner l’exemple, des personnalités gouvernementales se sont fait injecter la fameuse potion comme pour dissiper les appréhensions des populations autour de ce traitement qui est censé prémunir ses bénéficiaires contre tout risque d'infection au virus, du moins de façon périodique. 

Cependant, la polémique qui entoure cette campagne de vaccination qui démarre à peine, pourrait bien compromettre ses chances de succès, d’autant plus que l’alerte contre les risques d’effets secondaires que pourrait provoquer ce vaccin est donné par un proche collaborateur du chef de l’état. 

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Joël Nguessan, cadre du RHDP au pouvoir avertissait : ‘’ On m'a dit qu'ils ont trouvé un vaccin. Tout le monde se presse pour se vacciner. J'ai dit à des amis comme ça que pour moi, je vais attendre. Quand ils se seront vaccinés et qu'au bout, d'un an, il n'y a pas eu d'effet secondaire, c'est là que je vais me faire vacciner. Mais, qu'est-ce qu'on apprend? Que les premières personnes qui se sont fait vacciner en Angleterre, les effets secondaires laissent à désirer....je n'ai pas dit que le vaccin n'est pas bon. Mais, pour moi Nguessan Joel, je ne prendrai pas ce vaccin’’.

Venant de la part d’une autorité politique de haut niveau, ces propos ont fait l’effet d’une bombe. Rebecca, étudiante en logistique dans un établissement Supérieur à Abobo, se dit convaincue que ‘’c’est la preuve même que cette histoire de vaccins n’est pas sûre’’.


Comme d’autres personnes interrogées sur le même sujet, elle maugrée : ‘’En tout cas, moi je ne suis pas concernée. Je n’ai pas envie de me retrouver malade pour rien…’’. Serges Die, commercial dans une entreprise d'Assurances aux II plateaux, affiche un scepticisme tout aussi vif : ‘’Moi, je pense que ce que le ministre a dit, ce n’est pas pour rien. Je ne vois pas pourquoi on va venir nous vacciner ici…on n’est pas malades…’’.

La semaine dernière, d’autres personnes que nous avions interrogé, se montraient tout aussi réticents. Autant dire que le vaccin ne semble pas être le bienvenu en Côte d’ivoire. Avec ces affirmations de l’ancien ministre des droits de l’homme, il n'en fallait pas plus pour couper l'herbe sous les pieds des autorités sanitaires. Les efforts de sensibilisation devront être intensifiés pour rassurer les populations. 

Raoul Mobio 

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

covid-19 rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires