Opera News

Opera News App Download

Meeting de l'opposition: quel impact sur le processus électoral ?

BemaAboubacarCoulibaly
2020-10-11 10:24:30

L'opposition ivoirienne s'est réunie le 10 octobre 2020 au stade Félix Houphouët-Boigny pour protester à nouveau contre le troisième mandat d'Alassane Ouattara et réitérer ses exigences pour un processus électoral crédible . 


A quelques jours du scrutin électoral en Côte d'Ivoire, l'opposition ivoirienne s'est réunie au stade Félix Houphouët-Boigny le 10 octobre pour dire non au processus électoral en cours. Les grandes figures de l'opposition étaient toutes là, sauf Laurent Gbagbo et Soro Guillaume représentés pour la circonstance. 

Tour à tour, ils se sont exprimés au pupitre, rassurant les milliers de militants rassemblés au stade FHB, leur détermination à faire plier le régime actuel. 

<< Nous sommes désormais unis. Et un peuple uni, jamais ne sera vaincu.>> dixit Mamadou Koulibaly, candidat recalé par le conseil constitutionnel.  

<< Ce pays qui s'appelle la Côte d'Ivoire existait avant eux et continuera d'exister après eux et ce sera bientôt , car nous n'allons pas le trahir. Nous devons nous lever de partout pour barrer la route à Ouattara >> martèle l'ancien ministre Mabri Toikeusse, également recalé par le conseil constitutionnel . 

<<Nous sommes là parce que Ouattara a dépassé les bornes. La désobéissance civile vise à obtenir une transition politique pour relever la Côte d'Ivoire. Là ou c'est bouclé, nous allons couper, là ou c'est calé nous allons décaler>> à déclaré l'ancien premier Ministre Affi N'guessan , candidat retenu par le conseil constitutionnel qui a tout de même rejoint le reste de l'opposition pour réclamer des conditions électorales '' crédibles ''. 


Le meeting du 10 octobre de l'opposition était déterminant pour la suite de la vie politique ivoirienne. Les militants le savaient, malgré des difficultés rencontrés en début de matinée, ils y sont arrivés pour écouter les nouvelles directives des leaders politiques. Selon le secrétaire exécutif du PDCI-RDA M. Maurice Kacou Guikahué, c'est à l'occasion de ce meeting qu'allait être décliné le contenu du mot d'ordre de désobéissance civile lancé par l'ancien président Henri Konan Bédié et qui peinait à être visible sur le terrain. 

Au delà des messages des leaders politiques, pas de mot d'ordre annoncé, le contenu de la désobéissance civile n'a pas été déballé comme annoncé. 

Prenant la parole au pupitre, l'ancien président Henri Konan Bédié à plutôt fait appelle à l'ONU. 

<< Je demande ici solennellement au secrétaire général de l'ONU Antonio Gueteress de se saisir du dossier ivoirien pour la mise en place d'un organe électoral véritablement indépendant et crédible avant l'élection présidentielle prévue le 31 octobre.>> à précisé le président Henri Konan Bédié dont la candidature a été retenue par le conseil constitutionnel et qui a décidé tout de même de rejoindre le reste de l'opposition pour exiger des conditions électorales crédibles . 

Si cette déclaration ne donne pas les grandes lignes de la désobéissance civile annoncée, la précision vient plutôt du message du ministre Pascal Affi N'guessan qui indiquait que << la désobéissance civile vise à obtenir la transition politique pour la renaissance de la Côte d'Ivoire. Tous les fils de ce pays vont s'asseoir autour de la même table pour panser les blessures de ces 30 ans d'affrontements, de conflits, de meurtrissures, de violences ...>> 


A la fin de la mission conjointe CEDEAO, UA, et Nations Unies, il a été donné de comprendre l'engagement des autorités ivoiriennes de mettre tout en oeuvre pour une élection présidentielle apaisée, démocratique et inclusive. La mission a également appelé toute la classe politique à faire recours à tous les moyens légaux pour régler les différents et aller a une élection présidentielle apaisée.


La forte mobilisation des militants de l'opposition à l'occasion de ce meeting, qui appellent à une reforme du processus électoral, pèse fortement dans la balance. La paix se construit à deux dit-on, si une frange importante du peuple ivoirien appelle ainsi l'autre partie à discuter véritablement pour créer les conditions d'une élection apaisée, le régime en place soucieux de cette élection apaisée devra répondre à l'appel de l'opposition.


Au delà, les nombreux incidents enregistrés lors du meeting de l'opposition sont des indicateurs que la prochaine élection présidentielle pourrait-être émaillée par des troubles. Plusieurs témoignages font état d'attaques de militants de l'opposition en route pour le stade, ou de caillassage de bus transportant des militants de l'opposition. Les images d'un militant battu à sang et d'un car de ramassage de militants caillassé ont fait le tour de la toile.

Ces différents éléments ajoutés aux différents faits qui ont suscité le récent ballet diplomatique en Côte d'Ivoire, pourraient bien pousser le secrétaire général de l'ONU Antonio Gueterress à répondre favorablement à l'appel du président Henri Konan Bédié. 


Si le régime en place continue de rassurer que la présidentielle se tiendra le 31 octobre comme prévu, l'opposition continue de mettre la pression et d'exiger une reforme du processus électoral. 


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires

VOUS AIMEREZ

Résolution de la crise pré-électorale : ce que pensent les Ivoiriens de la mission de la CEDEAO

2d ago

837 🔥

Résolution de la crise pré-électorale : ce que pensent les Ivoiriens de la mission de la CEDEAO

Désobéissance civile en Côte d’Ivoire : doit-on craindre le pire ?

2d ago

4699 🔥

Désobéissance civile en Côte d’Ivoire : doit-on craindre le pire ?

Attaques contre les bus de la Sotra : le Ministère des Transports évalue le préjudice à 2 milliards

2d ago

759 🔥

Attaques contre les bus de la Sotra : le Ministère des Transports évalue le préjudice à 2 milliards

Crise pré-électorale : pourquoi la rencontre entre l’opposition et le pouvoir n’aura pas lieu

2d ago

3442 🔥

Crise pré-électorale : pourquoi la rencontre entre l’opposition et le pouvoir n’aura pas lieu

Situation politique en Côte d'Ivoire : la ville de Dabou quadrillée par la police et l'armée

2d ago

20705 🔥

Situation politique en Côte d'Ivoire : la ville de Dabou quadrillée par la police et l'armée

Crise pré-électorale : l'opposition peut-elle contrarier le processus électoral ? Sylvain N. répond

2d ago

3159 🔥

Crise pré-électorale : l'opposition peut-elle contrarier le processus électoral ? Sylvain N. répond

Affi N'Guessan : "KKB a peut-être confondu l'emblème du PDCI-RDA avec celui du RHDP"

2d ago

23676 🔥

Affi N'Guessan :

Bongouanou : la leçon de savoir vivre ensemble des populations

2d ago

355 🔥

Bongouanou : la leçon de savoir vivre ensemble des populations

Grand P soutient ses beaux-frères ivoiriens : "je suis de cœur avec vous, la paix est le chemin"

2d ago

726 🔥

Grand P soutient ses beaux-frères ivoiriens :

Une fois élu, Alassane Ouattara promet d'augmenter les salaires des fonctionnaires

2d ago

693 🔥

Une fois élu, Alassane Ouattara promet d'augmenter les salaires des fonctionnaires