Sign in
Download Opera News App

 

 

Après le verdict du Conseil Constitutionnel, Aké M’bo reconnaît la victoire du «tout-puissant» Bictogo

Candidate déclarée non élue aux dernières élections législatives dans la circonscription électorale d’Agboville-commune, Fleur Aké M’ bo a réagi à la décision du Conseil constitutionnel, rejetant sa requête portant sur l'annulation de la victoire de son adversaire Adama Bictogo.


C’était l’une des décisions les plus attendues du contentieux électoral relatif aux législatives du samedi 6 mars 2021.


Le Conseil constitutionnel a débouté la candidate de la coalition EDS-PDCI à Agboville, Fleur Aké M’ bo, qui avait introduit un recours en annulation de la victoire provisoirement proclamée de l’ex-ministre de l’Intégration africaine, Adama Bictogo.


« (...)Nos attentes, quoique candides et réalistes, ont été froissées sous l’autel de la préservation d’intérêts particuliers», s’est offusqué la candidate d'EDS-PDCI, après avoir pris connaissance de la décision du Conseil constitutionnel.


« Nous nous attendions à ce que le Président et les juges siègent pour délibérer et vider le contentieux, mais nous sommes surpris comme vous, d'apprendre par les médias, la décision du Conseil constitutionnel. De report en report, le RHDP a réussi à tordre le cou de la Loi », a dénoncé Fleur Aké M’ bo.


"Nous sortons vainqueurs en termes de réappropriation du leadership local des mains du «tout-puissant » Directeur Exécutif du RHDP"

Avant d’exprimer ses regrets : « Nous doutions certes de la partialité du Conseil constitutionnel, mais nous nous sommes légitimement dit que l’ampleur des irrégularités, permettrait, à défaut de déclarer un vainqueur, d’ordonner au moins par un sursaut de lucidité et un élan d’indépendance, la reprise de l’élection comme notre requête le recommandait. Pour une question d'éthique en politique, nous espérions que le Droit soit dit. Hélas ! », a regretté Fleur Aké M’ bo.

 

Loin d'être abattue, la militante du Front populaire ivoirien (FPI), tendance Laurent Gbagbo, dit avoir tiré de bonnes leçons de cette première expérience électorale.


« Nous sortons incontestablement vainqueurs de ce scrutin, d’abord en termes d'expérience électorale; en termes de création du capital affectif entre nous et un peuple agbovillois qui est digne et intègre et qui l’a prouvé; et en termes de réappropriation du leadership local des mains du «tout-puissant » Directeur Exécutif du RHDP », a-t-elle laissé entendre.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

adama bictogo.. rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires