Sign in
Download Opera News App

 

 

Le cardinal Kutwa brise le silence et s'adresse au gouvernement et à l'opposition

A l'occasion des 50 ans de sacerdoce, ce samedi 17 juin à la cathédrale Saint Paul d'Abidjan, le cardinal Jean-Pierre Kutwa est sorti de son silence pour s'adresser aux acteurs clés de la politique de la côte d'Ivoire. Selon lui, la côte d'Ivoire est rembourrée de personnalités aptes à relever le défi de la réconciliation nationale. Ces politiciens, dans leur agissement ne doivent être perçus comme des ennemis, mais plutôt des adversaires politiques. Des personnes qui, à travers des différents partis politiques, œuvrent pour le bien-être des ivoirens. Être dans l'opposition n'est nullement synonyme de rébellion, le pays à besoin de l'apport de tous pour tenir.

Selon l'archevêque : "les temps sont mûrs pour aller à la réconciliation nationale, les temps sont mûrs pour faire la paix, pour que tous les fils et filles de ce pays se retrouvent". En d'autres termes, le temps n'est plus au batifolage ou à la négligence. Il faut panser ces blessures antérieures pour ouvrir, une nouvelle fois, la voie de la paix et de la réconciliation nationale.

En ce qui nous concerne, la paix ne doit pas seulement être un vain mot, mais un comportement que tous les ivoirens doivent adopter. Gouverneurs comme gouvernés, opposition comme opposants, tous doivent porter le manteau la paix pour que demain soit meilleur. Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire pour donner votre avis.

Source de la citation : Gor tv

Cliquez "Suivre" pour vous abonner à la page, pour ne rien rater de l'actualité ivoirennne

Éléphant-Noir

Content created and supplied by: Éléphant-Noir (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires