Sign in
Download Opera News App

 

 

Après une demande de divorce : les partisans de Gbagbo en colère

La demande de divorce introduite par le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), Laurent Gbagbo passe mal chez les militants et sympathisants de sa formation politique. En réponse à sa volonté de divorcer d’avec sa compagne de longue date, ils ont rué dans les brancards. Nous avons interrogé quelques partisans de l'ancien président de la République.

On le sait depuis peu. Le feu couve désormais entre Laurent et Simone. Lundi 21 juin dernier, l'ancien président a introduit une demande de divorce en justice. Et depuis lors, c'est le branle-bas total chez les partisans de ce dernier. Même si certains tentent passer outre cette histoire du célèbre couple, leur profond amour pour Gbagbo aidant, ce n'est pas le cas chez d'autres militants du FPI (tendance Simone) qui trouve en cet acte une trahison de l'ancien président de la République. «Toute l'Afrique du Sud savait qu’entre Mandela et Winnie, ça n'allait plus. Mais à sa sortie de prison de celui-ci, il n'a pas laissé la dame comme un symbole. Il est restée avec elle un moment et après il est parti voir ailleurs. Le timing est trop mauvais. Simone est aussi populaire. Que pensez-vous ? Que les gens accepteront ça facilement ?», a laissé entendre, amer, le nommé Alain Sylva.

Même trompette chez un autre inconditionnel de Gbagbo qui trouve que cette procédure de divorce enclenchée n'est pas faite pour arranger les choses au FPI traversé par des vents contraires. « Si c'était pour venir casser le peu de dynamisme qui restait au FPI, il était mieux qu'il reste encore un peu en Belgique. Là, au moins on fantasmait avec son mythe. Et, on faisait peur à Dramane. Maintenant, tu rentres et tu viens nous fragiliser encore. On attend encore un mot pour les militaires en prison et pour les militants morts, mais chaque jour, c'est une nouvelle déconvenue. Ou bien si le vieux ne veut plus faire la politique qu'il nous dise et on va prendre nos responsabilités », a lâché celui qui répond au nom de Constant Seka.

S'agissant du processus de réconciliation nationale que ne cessent de prôner les autorités étatiques et même l'ensemble des Ivoiriens, le divorce de Gbagbo d'avec Simone est également vu d'un mauvais œil.  «Quelle déception pour nous Ivoiriens lambdas qui avions beaucoup de joies de voir revenir le Président Gbagbo pour impacter le processus de réconciliation. Le timing est inopportun. Pourquoi se précipiter pour venir étaler une demande de divorce sur le net à peine rentré au pays ? Et dire qu'on accusait les autres d'être inélégants il n'y a pas si longtemps. C'est dommage », s'indigne la nommée Eliane Lisa Bowie.

Comme on le voit, le divorce du couple Gbagbo risque de fragiliser davantage le FPI et aussi d'écorcher l'image de l'ancien chef de l'Etat.


 

Content created and supplied by: Ken-Wat (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires