Sign in
Download Opera News App

 

 

Gagnoa/Soutien au projet des femmes, voici l'importante aide apportée par le Député Maire Assalé

Le Député-maire de Tiassalé, Assalé Tiemoko Antoine, vient de faire renaître l'espoir dans la Fédération des Femmes de la Région du Gôh, grâce à son aide qui a permis le redémarrage de son projet de construction de magasins pour la restauration qui était bloqué depuis plusieurs années

Selon une publication sur sa page officielle Tiémoko Antoine Assalé dans la soirée du vendredi 19 Novembre 2021, l'élu de Tiassalé a fait une visite de chantier, ce jour à Gagnoa, pour se rendre compte sur place de l'état de l'évolution des travaux.

Voici l'information qui confirme la présence du Depute Maire, Assalé sur le chantier. Celui-ci profitant ainsi d'un séjour à Gagnoa. Cette même information explique à l'opinion publique comment il a été sollicité par les femmes de Gagnoa afin de leur venir en aide.

<< En juin dernier, la Fédération des femmes du Goh avait sollicité le député-maire pour les aider à faire démarrer leur projet de construction de magasins pour la restauration, projet bloqué depuis plusieurs années, faute de financement. 

Le Député-maire Assalé Tiemoko, en réponse, après s'être déplacé sur le terrain à Gagnoa, avait monté un dossier de financement participatif pour aider ces femmes.>> 

Toujours selon la page officielle de l'élu, à ce jour, le projet est devenu une réalité avec les premiers magasins sortis de terre.

Voici son impression devant les femmes à la fin de cette visite de chantier :

<< Je suis heureux de voir ce projet qui vous tenait tant à coeur, enfin dans sa phase de réalisation.

Le financement participatif est un financement innovant qui peut aider les populations à financer leurs projets.

On reviendra dans quelques semaines pour inaugurer tous ces magasins et aider les femmes à s'installer pour demarrer leur activité de restauration.>>

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

Gagnoa Tiassalé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires