Sign in
Download Opera News App

 

 

Violence xénophobe : ''ce n'est pas un problème de Fake news, il faut aller au delà'' (Alafé Wakili)

Les derniers événements survenus en Côte d'Ivoire, continue de faire couler beaucoup d'encre. Même si la situation est désormais sous contrôle, il n'en demeure pas moins que certaines personnes s'interrogent encore sur cette sortie inattendue contre la communauté nigérienne. Pour le journaliste Alafé Wakili, ce n'est pas seulement un problème de Fake news, il faut aller au delà.

En effet, le journaliste et directeur général de ''L'intelligent d'Abidjan'', a bien voulu se prononcer sur la ''Fake news'' qui a provoqué cette violence inattendue d'une partie de la population ivoirienne, contre les ressortissants nigériens vivant en Côte d'Ivoire. Ces manifestations violentes avaient été occasionnées par la circulation sur les réseaux sociaux, d'une vidéo montrant des individus brimés qu'on a vite fait d'identifier comme des migrants ivoiriens au Niger.

Selon Alafé Wakili qui se trouvait ce week-end sur le plateau de l'émission ''NCI 360°'', cette situation blâmable n'est pas seulement du fait de Fake news. Il note que c'est plutôt un problème de comportement citoyen et civique. Il estime que nul n'a le droit de se faire justice. << Supposons que cette vidéo était réelle, un ''True news''. Mais, est-ce normal de s'attaquer à des personnes innocentes pour se venger ?>>, a-t-il relevé. Pour lui, cela pose ainsi le problème de la liberté d'expression.

La liberté d'expression selon lui, c'est d'exprimer ses frustrations par les moyens légaux sans s'attaquer physiquement à une communauté étrangère. ''Quand on est pas content d'une communauté étrangère, on s'adresse à nos gouvernants ou on manifeste devant l'ambassade de cette communauté'', soutient-il. Alafé Wakili ajoute que ce n'est pas une raison légitimes d'agir comme certains l'ont fait, en tuant ou en détruisant les biens de personnes qui n'ont rien à voir avec cette vidéo diffusée.

En somme, cette violence contre les nigériens ne serait pas seulement du fait d'un Fake news. Il faut noter aussi ce manque d'éducation au civisme et à la liberté d'expression de ces manifestants à majorité très jeunes. Que pensez-vous de cette approche du journaliste Alafé Wakili ?

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires