Sign in
Download Opera News App

 

 

Allocation viagère : les anciens ministres sont soumis à une condition

Le Professeur Mamadou Koulibaly a démissionné de son poste de maire d'Azaguié suite à une diminution de moitié de son allocation viagère en tant qu'ancien président de l'Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire. Cette situation a attiré l'attention des citoyens sur l'existence de cette allocation dont bénéficie une catégorie d'anciennes personnalités de l'État dont les Ministres ou assimilés. Mais au niveau de ces derniers, le bénéfice de cette allocation viagère est soumis à une condition.

En effet selon l'article 2 de la Loi N°2005-201 du 16 juin 2001 portant statut d'ancien Président de la République, d'ancien Chef ou Président d'institution nationale et d'ancien membre du Gouvernement, en son dernier alinéa, il est dit ceci :

[ ... Toutefois, les anciens ministres ou assimilés ne perçoivent cette allocation viagère que s'ils ont atteint l'âge de 55 ans révolus].

Nous découvrons là qu'il ne suffit d'avoir été ancien ministre ou assimilé pour avoir une allocation viagère. En plus d'avoir été ancien ministre, il faut avoir atteint l'âge de 55 ans révolus. Une condition qui n'arrange certainement pas les anciens ministres ou assimilés plutôt jeunes. Pour notre part, cette condition d'âge ne devrait pas être si l'on considère que c'est le fait d'avoir servi l'État au plus haut niveau qui compte.

Mais ce n'est qu'un avis !

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires