Sign in
Download Opera News App

 

 

Les pires moments de Donald Trump filmés par la caméra

Les pellicules d’Emmanuel Macron



Petites tapes affectueuses, serrages de mains ou baisers chaleureux, Donald Trump et son homologue français ont en tout cas multiplié les gestes de proximité durant cette même visite officielle d’Emmanuel Macron aux Etats-Unis, du 23 au 25 avril 2018…mais au-delà de ces retrouvailles qualifiées de chaleureuses entre les deux dirigeants, la séquence, datant du 24 avril 2018, entre Donald Trump et Emmanuel Macron, est entrée dans le zapping des moments gênants. Alors que les deux chefs d’état s’apprêtaient à se livrer à une séance photos devant la presse internationale dans le bureau ovale, le président américain a tenu à retirer les «pellicules» du chef d’état français qu’il avait sur son veston, pour le «rendre impeccable». Ce dernier s’est laissé faire, ne sachant sans doute pas comment réagir. Geste familier, délicate attention ou volonté d’humiliation ? Dites nous ce que vous en pensez en commentaire. Certains internautes se sont en tout cas amusés à tourner en dérision cette scène particulièrement cocasse sur les réseaux sociaux. D’autres se sont étonnés de leur grande proximité. Pour sa part, Macron, lui, affirmant avoir l’habitude d’être propre, n’y voit que de l’affection sans seconde pensée.


Première dame polonaise


 

Et les intimidations se succèdent. Cette fois, á Varsovie, la capitale de la Pologne, pendant le deuxième voyage officiel des Trump en Europe le 6 juillet 2017. Un accueil convenable a été réservé au couple présidentiel américain. Toutefois, Donald Trump a pris un vent mémorable de la part de la femme du président polonais. Alors que le locataire de la Maison-Blanche lui tendait la main, Agata Kornhauser-Duda l’a snobé pour saluer Melania Trump. C’est le genre de situation inattendue qui a le don d’agacer sérieusement Trump. D’ailleurs, son visage figé dans cette séquence en dit long sur sa surprise, voire son énervement, d’avoir été ignoré de cette manière.


La poignée de main avec le premier ministre japonais


Mais qu’est-ce qu’une poignée de main peut raconter ? Est-ce un combat où l’un des protagonistes s’affirme ? Donald Trump joue-t-il à « qui est le plus fort » pendant les rencontres officielles ? Pendant toute la période de son mandat, il a imposé son style, avec ses empoignades franches et viriles. Vendredi 10 février 2017, le Premier ministre Japonais Shinzo Abe avait été le premier à subir la poigne de Trump pendant sa visite aux États-Unis. Ce geste gênant a duré pas moins de 20 secondes. Vingt secondes pendant lesquelles Donald Trump tire la main du Premier ministre, la lui caresse, ne la lâche pas. Et comme si ce n’était pas suffisamment absurde, le président américain se ridiculise ensuite devant tout le monde. N’ayant pas compris la requête d’un photographe qui lui demande de le regarder , il se tourne vers Shinzo Abe et lui demande «Qu’est-ce qu’il vient de dire ?» , «Regardez moi, s’il vous plaît», traduit alors Shinzo Abe. A cet instant, le président américain, se méprenant totalement, se tourne vers le Premier ministre japonais pour le regarder fixement, à quelques dizaines de centimètres de son visage, au lieu de se tourner vers le photographe. L’embarras est total pour le japonais.

Content created and supplied by: Paulsoro33 (via Opera News )

donald trump emmanuel macron

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires