Sign in
Download Opera News App

 

 

Pôle Gynéco-Obstétrique Pédiatrique: «Pour mieux faire face aux obstacles» (PM)

Le Premier ministre, Patrick Achi, a procédé, le mardi 12 octobre 2021, à la pose de la première pierre du pôle gynéco-obstétrique et pédiatrique du CHU de Cocody. 

« Le projet "Côte d’Ivoire solidaire" place la santé et le bien-être des Ivoiriens au cœur de son action. C’est ce qui explique la longue liste d’initiatives actuelles dans le secteur de la santé… Et parmi elles, une série d’actions fortes pour infléchir le taux de décès des femmes enceintes et des enfants de 0 à 5 ans, avec pour ambition de réduire le ratio de mortalité maternelle », a soutenu Patrick Achi.

Pour le Chef du gouvernement, rapporte abidjan.net, ces actions devront aider à mieux faire face aux obstacles qui entravent l’évolution positive de la santé de la mère et de l’enfant, notamment l’indisponibilité de certaines spécialités dans les établissements sanitaires, dont les soins obstétricaux et néonataux d’urgence. Ce centre de référence dont la Côte d’ivoire va se doter, selon Patrick Ahi, permettra d’optimiser la filière des soins maternels et infantiles et donc la prise en charge efficace du couple mère-enfant.

Ce projet, d’un coût de 26 milliards de FCFA, qui est cofinancé par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et l’Etat de Côte d’Ivoire, a pour but de contribuer à la réduction des taux de mortalités maternelle et néonatale dans les établissements sanitaires.

Cette cérémonie qui s’est voulu sobre pour des mesures de sécurités liées au Covid-19, a néanmoins enregistré la présence d’autres personnalités, dont Pierre Dimba, Adama Diawara et Harlette Badou N'guessan Kouame, respectivement ministres de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle ; ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et ministre de la Culture et de l'Industrie des Arts et du Spectacle.

 

Vagoné Dry-Bi

 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

chu patrick achi pôle gynéco-obstétrique pédiatrique santé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires