Sign in
Download Opera News App

 

 

La femme de Bédié revit avec les femmes pro-Soro les réalités de la prison

Une semaine après les funérailles de Henri Konan Kouakou à Daoukro, Anne-Marie Bonifon, coordinatrice nationale de Générations et Peuples Solidaires (GPS) a conduit une délégation de femmes du mouvement Soroiste à la cérémonie anticipée de la fête des mères, organisée à l’initiative de l’ex première dame, Henriette Konan Bédié, à l'espace Eden des II Plateaux. 

Pour l’épouse du président du PDCI-RDA, la présence des militantes de GPS, dont elle a faite ses invitées d’honneur, était d’autant plus importante que l’alliance nouée en 2018 entre son époux et l'ancien président de l’assemblée nationale, tend à se consolider en dépit des turpitudes constatées dans le débat politique Ivoirien. 

Reconnaissantes devant l’honneur qui leur était fait par l'ex première dame, les femmes de la direction de GPS, parmi lesquelles le ex détenues de la marche du 21 Aout 2020, ont profité de l’occasion pour lui décrire les conditions dans lesquelles elles ont vécues leur séjour carcéral de 6 mois à la prison civile d’Abidjan. 


Ces expériences ont amené Mme Bédié et ses hôtes à convenir de l'urgence de la remise en liberté totale de tous les prisonniers politiques et militaires, ainsi que du retour effectif de tous les exilés politiques. Alliés dans le cadre du front commun de l’opposition, le mouvement pro-Soro, GPS et le PDCI-RDA, intensifient leurs actions de rapprochement, renforcées par la proximité entre leurs deux leaders.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires