Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Portugal est en pleine course à l'armement; voici les détails

L'Embraer EMB 314 Super Tucano, également nommé ALX ou A-29 est un avion à turbopropulseur conçu pour l'attaque légère, la lutte anti-guérilla et les missions de formation des pilotes, intégrant avionique et systèmes d'armes modernes.

Il est, en 2020, en service dans les forces aériennes de l'Afghanistan, du Brésil, du Burkina Faso, du Chili, de l'Équateur, du Mali et de la Colombie, de la République dominicaine et du Sénégal. Embraer a l'intention de le vendre à d'autres pays d'Asie et du Moyen-Orient.

Outre la formation de pilotes, il est largement employé dans la surveillance et des opérations au sein du bassin amazonien.

La Force Aérienne Portugaise préparerait discrètement l'acquisition de l'EMB-314 Super Tucano du brésilien Embraer, pour renforcer sa participation aux opérations de l'ONU


Selon plusieurs sources concordantes, la FAP (Força Aérea Portuguesa) serait sur le point d’acheter des EMB 314 Super-Tucano auprès du constructeur brésilien Embraer. En effet, ce turbopropulseur est candidat pour remplacer l’Alphajet qui a été retiré du service en 2018. La FAP cherche depuis un aéronef capable d'entraîner ses futurs pilotes, mais aussi de soutenir ses opérations militaires au profit des Nations-Unies. Si cette vente est finalisée, le Portugal deviendrait le premier opérateur européen et otanien du Super Tucano.

Des arguments de choix

Cette acquisition serait due non seulement aux qualités opérationnelles de l'appareil, mais aussi aux aspects politico-industriels qui lient le Portugal au Brésil. En effet, le Super Tucano a effectué plusieurs démonstrations officielles ces dernières années, qui ont impressionné l’état-major de la FAP. Mais surtout, son constructeur Embraer est l'actionnaire majoritaire du groupe aérospatial portugais OGMA spécialisé dans le MCO, et qui possède une usine à Évora dédiée notamment à la production d'aérostructures pour le C-390 Millenium. Un appareil acheté par Lisbonne à 5 exemplaires au détriment de l’A400M. Enfin, au-delà des liens historiques entre ces deux nations, le Portugal a toujours soutenu la montée en puissance d’Embraer qui emploie de très nombreux ingénieurs portugais.

soutenu la montée en puissance d’Embraer qui emploie de très nombreux ingénieurs portugais.

 Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

portugal

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires