Sign in
Download Opera News App

 

 

Un cadre du RHDP interpelle Ouattara et Achi sur la situation des militants : ‘’2025 n’est pas loin"

Au contact permanent des sections de base du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) au pouvoir, Amidou Soumahoro, président du mouvement RHDP Espérance, nous joignait ce Dimanche 05 Septembre, pour attirer l’attention du chef de l’état, Alassane Ouattara et de son premier ministre, Patrick Achi sur la situation des militants, qui 10 ans après l’installation au pouvoir de l’ex Directeur Général Adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), espèrent toujours voir le bout du tunnel.

 

‘’On félicite le président Ouattara pour son bilan éloquent à la tête du pays et nous sommes fiers de lui. Cependant, il est temps qu'on fasse le bilan humain au niveau des militants. Et nous pensons que le premier ministre actuel va essayer de voir comment on peut faire la promotion des militants. C’est vrai qu'on n'est pas là pour faire du favoritisme, mais il y'a trop de militants compétents au sein du RHDP qui ont sacrifié toutes leurs carrières, toutes leurs vies pour le parti’’.

 

Il plaide pour que des mesures soient prises ‘’jusqu'au niveau de la base’’ pour caser les militants. ‘’Parce qu'aujourd'hui’’, prévient-t-il, ‘’les délégués de secteurs sont laissés pour compte et ce sont eux qui tiennent le parti. Et si un délégué ne peut pas subvenir à ses propres besoins, ça peut créer un désarroi. 2025 n'est pas loin, il faut commencer à y songer’’.

En attendant de voir ses vœux se réaliser, Amidou Soumahoro se réorganise pour relancer les activités de son mouvement à travers des tournées de bienfaisance dans plusieurs localités d’Abidjan et de l’intérieur du pays, pour promouvoir la politique de solidarité, leïtmotiv du nouveau mandat d’Alassane Ouattara.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires