Sign in
Download Opera News App

 

 

Tchad / Décès du président Idriss Deby: l'Afrique pleure un de ses dignes présidents panafricanistes

Photos Archives/Le président Idriss Deby, est tombé les armes à la main pour son pays

La nouvelle du décès du président Idriss Deby Itno annoncée ce jour par le Chef d'Etat-major de l'armée Tchadienne a provoqué une onde de choc au sein des populations africaines. La raison est connue. Le président de la République du Tchad faisait partie des rares présidents africains qui s'étaient engagés pour une lutte panafricaniste. Depuis plus de deux décennies, il avait toujours refusé que les Occidentaux jouent avec les intérêts du continent africain.

 Tombé aux champs d'honneurs alors que son pays fait face à des tentatives répétées des Djihadistes, Idriss Deby était décidé à prouver au monde entier qu'il demeure militaire avant tout. C'est d'ailleurs dans cette offensive contre ces bandes armées qui pullulent la zone sahélienne que le président Tchadien a été blessé avant de rendre l'âme suite à ses blessures.

 La mort de ce vaillant combattant de la lutte anti colonialiste de l'Afrique afflige de nombreux africains qui voient en lui une grosse perte pour le continent. Car, le président Idriss Deby, on en trouve aujourd'hui rarement sur le continent. Il faisait partie de ces dirigeants radicaux qui avaient opté pour une rupture totale ou partielle des relations d'avec tous ceux qui pillent les richesses du continent noir. 

Conscient de ce que toutes ces bandes armées qui pullulent la zone sahélienne sont des bras séculiers des pilleurs des États Africains, il s'était toujours mis en première ligne de front contre les Djihadistes. Malheureusement cette offensive engagée ce weekend contre ses rebelles qui ont fait une lourde perte en leur sein, selon le porte parole de l'armée Tchadienne, sera fatale au président Idriss. Blessé lors des combats sur le front, il a tiré sa révérence en début de matinée. Laissant son pays à la merci de ces bandes qui tenteront toujours de chercher à déstabiliser ce pays.

 Mais l'armée Tchadienne ne se laissera pas faire. Au nom de leur président tombé sur le champ d'honneurs, elle défendra chaque mètre du pays au prix de son sang. Aux dernières nouvelles, on a appris que c'est le fils du président Idriss qui a pris la place de son défunt père.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

Afrique Idriss Deby

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires