Sign in
Download Opera News App

 

 

Aboisso : un gradé de la préfecture de police de la ville s'est suicidé le dimanche 1 août dernier

Le 29 juin dernier le Maréchal des Logis Chef BM en service à la Brigade de Gendarmerie Territoriale de Guiberoua s'était donné la mort dans l'enceinte de son unité, le dimanche 1er août, c'est le tour de notre police nationale de voir un de ses éléments se ôter la vie pendant un service commandé. Cette information nous est parvenue d'une source sécuritaire.

En effet, c'est aux environs 18 heures, au Pk 04, sur l'axe Aboisso-Ayamé non loin du lycée moderne d'Aboisso que le sergent Chef AJP, élément de la Préfecture de Police de la ville s'est auto saisie de son arme de dotation (une Kalachnikov), a dirigé le canon de l'arme vers lui et il a enclenché le feu. Le Sergent Chef AJP a rendu l'âme sur le coup. Son corps a été évacué à la morgue du Centre Hospitalier Régional d'Aboisso par pompes funèbres.

Une enquête a été diligentée par le commissaire de police pour connaître les motivations et l'environnement qui ont poussé le Sergent Chef AJP à se suicider. Gendarme maintenant policier. Cette résurgence de suicide en cascade au sein de notre armée est un épineux problème au quel nos autorités doivent apporter une réponse efficiente afin qu'elle ne se propage pas dans les autres forces paramilitaires ivoiriennes. Sincères condoléances à la famille du disparu. Que son âme repose en paix.

Afric-connect

Content created and supplied by: AgbeMalet_J (via Opera News )

Aboisso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires