Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire limite d'âge : Gbagbo rattrapé par ses propos sur Houphouët-Boigny

Le Mardi 19 octobre 2021, lors d’une interview exclusive accordée à France 24 à la suite de la création de son nouveau parti PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire), Laurent Gbagbo s’est montré agacé par la question sur la limitation de l’âge à l’élection présidentielle.

[ Laurent Gbagbo au congrès du PPA-CI]

« Je refuse que quelqu’un d’autre décide pour ma vie. Je refuse ça. Je trouve cela ringard. Dans un pays où on est bien élevé, on n’élimine pas les candidats par leur âge », a-t-il fait savoir.

Concernant le premier Président de la République de Côte d’Ivoire Félix Houphouët-Boigny, le président du PPA-CI a laissé entendre que ce qu’il lui reprochait ce n’était pas son âge, mais son refus du pluralisme politique.

« Ce qu’on a reproché à Houphouët-Boigny, ce n’est pas d’avoir fait 33 ans de présidence. C’est d’avoir fait le parti unique », a-t-il indiqué.

Et pourtant, 20 ans plus tôt, au Forum de réconciliation nationale, l’ancien Président de la République a avoué que l’article 35 de la Constitution de 2000 visait à empêcher quiconque d’être au pouvoir étant très vieux à l’instar du père de la nation ivoirienne.

[Photo d'archive: Discours de Laurent Gbagbo au Forum de réconciliation en 2001}

« L’article 35 règle le problème d’Houphouët-Boigny. Les Ivoiriens qui ont rédigé cette constitution pensent qu’à un moment donné Houphouët-Boigny était trop vieux et trop fatigué. Donc trop âgé, il a commis des impairs. C’est pourquoi cet article-là limite l’âge pour être président de la République à 75 ans », avait-il relevé devant de hautes personnalités du pays.

Aujourd’hui, Laurent Gbagbo est rattrapé par ces propos. Quand il faisait ce discours, il avait la cinquantaine (56 ans). Le cofondateur du Front populaire ivoirien (FPI) ne s’imaginait pas que 20 ans plus tard, il rêverait encore de candidater à une élection présidentielle.  

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

france 24 laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires