Sign in
Download Opera News App

 

 

Amadou Soumahoro règle ses comptes avec Bictogo : "Le poste de premier vice-président n'existe pas"

C'est une interview sans langue de bois qu'Amadou Soumahoro, le président de l'Assemblée nationale, a accordée à Jeune Afrique, dans son édition de la semaine. L'homme fort du Worodougou règle ses comptes avec Adama Bictogo qui est présenté comme premier vice-président de l'Assemblée nationale.

"Quelles sont vos relations avec Adama Bictogo, qui se présente volontiers comme le « numéro deux » de l’Assemblée nationale, à l’image d’une sorte de « premier vice-président » ? Telle est la question qui a été posée par Jeune Afrique au président de l'Assemblée nationale.

La réponse d'Amadou Soumahoro est sans détour : "Aucun texte ne consacre un tel poste de premier vice président de l’Assemblée nationale. Il a existé sous l’ancienne Constitution. Mais ce poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale a été supprimé".

Le président de l'Assemblée nationale se veut démonstratif : "Vous avez dû le constater, la dernière séance inaugurale qui a vu ma réélection à la tête de l’institution avait un seul point à son ordre du jour : l’élection du président de l’Assemblée nationale".

Pour le reste, il rappelle qu'il est en de bons termes avec le directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti du Président Alassane Ouattara).

"Au-delà de tout ceci, je puis vous assurer que mon jeune frère Adama Bictogo n’a jamais laissé germer une telle idée dans son esprit. Il a de tout temps été respectueux des textes de la République", a-t-il souligné.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires