Sign in
Download Opera News App

 

 

Assalé Tiemoko et André Sylver Konan : le Duel continue après le débat télévisé

Assalé Tiemoko et André Sylver Konan : le Duel continue après le débat télévisé

Par Astafe

Assalé l'a exigé et l'a enfin obtenu ! Un débat l'opposant à son confrère André Sylver Konan sur le thème de l'attitude de la députée Mariam Traoré au parlement panafricain. Pour rappel, Assalé Tiemoko ne trouve pas cette attitude condamnable alors que André Sylver Konan pense le contraire. Les deux hommes, à travers leurs pages Facebook officielles respectives se sont lancés des pics jusqu'à obtenir un face à face les opposant sur le plateau de l'émission "Le débat" animé par Fatim Djédjé. A la fin du débat, voici ce que publie André Sylver Konan sur sa page :""La violence, quelle que soit sa forme, est un échec", a conclu mon frère Assalé. Du coup, même si Fatim Djédjé ne m'a pas accordé de mot de fin, je n'en avais vraiment plus besoin. Morale de l'histoire : il est difficile de ruser avec les principes. Dieu nous donne la bonne compréhension !"

La réponse de Assalé Tiemoko via sa page Facebook ne se fit pas attendre :"Après quand je vais réagir, André Sylver va jouer les victimes.Regardez l'amalgame qu'il fait, avec une citation que la journaliste ne m'as pas laissé citer en totalité.Il m'attribue le bout de citation comme étant ma conclusion. C'est ce que j'appelle la malhonnêteté intellectuelle parce cette phrase n'est pas ma pensée et ne saurait refléter ma position à la fin de ce débat. "La violence, sous quelque forme qu'elle se manifeste, est un échec. Mais c'est un échec inévitable parce que nous sommes dans un monde de violence et à une violence illégitime, il faut opposer une violence légitime qui prend sa source dans le droit". Sartre.Au parlement panafricain, la violence des députés anglophones qui ont emporté les urnes, coupé le courant, menacé de mort leurs collègues, est une violence illégitime. Et la réaction des députés francophones pour s'opposer à ce piétinement de la démocratie, est une reaction légitime parce qu'elle avait pour objectif de faire appliquer le droit et sauver la démocratie par l'élection que les gens tentaient d'empêcher..."

Au vu de ces réactions,il est clair que le débat tant attendu n'a pas porté fruit. Les deux parties ont exposé leurs arguments et sont réparties en restant sur leurs positions respectives.

Astafe

[email protected]

Content created and supplied by: Astafe (via Opera News )

André Sylver Konan Assalé Tiemoko Duel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires