Sign in
Download Opera News App

 

 

Guerre en Ukraine : quelle réponse africaine face à la dépendance alimentaire et au pétrole ?

La guerre de la Russie en Ukraine a montré la fragilité de l'ordre mondial et l'interdépendance entre les états. Même s'il n'est pas directement impliqué, l'Afrique pâtit de ce conflit.


Voilà plus de 3 mois que l'armée de Vladimir Poutine a lancé une offensive en Ukraine. Grâce aux soutiens de l'OTAN, Zélensky et l'Ukraine résistent tant bien que mal. Un conflit parti pour durer dans le temps et qui impacte les économies du monde.

La guerre, doublée par les sanctions des alliés et l'OTAN, a provoqué une inflation des cours mondiaux et menacent de provoquer une crise alimentaire. Face à ce risque, l'Europe multiplie les initiatives et les scénarios pour minimiser la dépendance au gaz et autres produits russes.

Pendant ce temps, certes loin du théâtre des opérations, l'Afrique subit également les méfaits de la guerre, caractérisés par la hausse du prix des produits pétroliers et des denrées alimentaires. Cependant, le plus surprenant, c'est la réponse du continent.

Là où le monde occidental cherche les voies et moyens pour réduire la dépendance à la Russie, les dirigeants africains sont stoïques et privilégient la politique de la main tendue. Plutôt que de penser des stratégies pour son autosuffisance, l'Afrique s'en est remis à la miséricorde de Dieu et à la magnanimité de Poutine.

Face à la menace de famine qui guette le continent, le Président sénégalais Macky Sall s'est rendu en Russie afin de plaider auprès de Poutine pour l'arrêt du conflit. Inaudible sur le terrain stratégiques, Macky Sall et l'Afrique préfèrent s'en remettre au bon vouloir de Poutine pour sauver le continent de l'inflation et de la faim.

Quand est ce que nos dirigeants comprendront que la solution aux problèmes de l'Afrique doivent d'abord venir du continent ? Est-ce l'expertise qui manque pour mener les réflexions pour l'indépendance économique et alimentaire de l'Afrique ? Comment peut-on avoir été tant gâté par dame nature (sols et sous-sols) et ne peut pas en profiter pour une stabilité alimentaire et un contrôle du cours des produits qui sortent du continent tel que le Cacao ?

L'attitude des dirigeants africains et particulièrement ce déplacement de Macky Sall en Russie sont un contre pied aux voix qui s'élèvent de plus en plus dans l'intelligentsia africaine et appellent à une Afrique qui parle d'égale à égale avec les autres nations.

Content created and supplied by: Donald_TK (via Opera News )

OTAN Ukraine

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires