Sign in
Download Opera News App

 

 

Congrès constitutif du parti de Gbagbo : un juriste dit pourquoi le gouvernement ne doit pas y aller

C'est le week-end prochain, soit les 16 et 17 octobre 2021 prochains qu'est prévu le congrès constitutif du nouveau parti de Laurent Gbagbo. Le gouvernement aurait été invité à l’ouverture de cet événement historique. Pierre Soumarey n'entend pas les choses de cette oreille.

En prélude au congrès constitutif prévu le week-end prochain, le professeur Sébastien Dano Djédjé, président du congrès constitutif du parti de Laurent Gbagbo, a animé une conférence de presse, vendredi dernier, à Cocody Riviera-Attoban. Parlant de la sécurisation, de l’événement, Dano Djédjé a indiqué qu’ils ont saisi les autorités sécuritaires. Mieux, « le Gouvernement est même invité à l’ouverture de cette cérémonie ».

L’invitation du Gouvernement à une activité jugée privée et partisane ne convient pas à l’homme de droit, Pierre Soumarey. Si ses positions tendent le plus souvent à défendre le pouvoir d’Abidjan, Pierre Soumarey indique la voix du boycott au gouvernement. « L'invitation du Gouvernement Ivoirien au congrès constitutif de la nouvelle formation politique du Président Gbagbo est déplacée au regard du caractère strictement privé de cette cérémonie partisane. Aucune suite ne saurait lui être donnée à ce titre », a-t-il martelé.

Cependant, dans l'expression du jeu démocratique et parallélisme des formes obligeant, le juriste Pierre Soumarey ne voit aucun inconvénient à la présence du RHDP à ce congrès. « En revanche, si le RHDP en tant que parti, était invité, je lui recommanderais vivement d'y donner une suite favorable pour faire triompher l'idée de fraternité dans la vie politique du pays », a-t-il poursuivi.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

laurent gbagbo pierre soumarey rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires