Sign in
Download Opera News App

 

 

Que se passe t-il entre Amadou Soumahoro et Adama Bictogo?

Amadou Soumahoro n’est certes pas au mieux de sa forme, mais son poste de Président de l’Assemblée nationale est sécurisé. C’est du moins ce que rapporte une source au sein du Parlement ivoirien, au sujet de l’intérim que pourrait assurer Adama Bictogo.

Assiste-t-on à un conflit de leadership à la tête de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire ? Il serait trop tôt de faire de telles affirmations. Cependant, la situation qui prévaut dans l’Hémicycle ivoirien préoccupe à plus d’un titre.


Amadou Soumahoro a en effet rempilé à la Présidence de l’Assemblée nationale ivoirienne. C’était le 30 Mars dernier, lors de la séance inaugurale de la deuxième législature de la troisième République. Évacué en Turquie pour raisons de santé, Tchomba a dû rentrer précipitamment à Abidjan. Son poste de chef du Parlement étant en jeu. De nombreux prétendants étaient effectivement à l’affût au sein du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix. Il aura fallu la consigne du président ivoirien Alassane Ouattara, aux députés RHDP, pour que tout rentre dans l’ordre.


Amadou Soumahoro élu, le Bureau de l’Assemblée nationale a également connu ses différents membres. Au nombre des vice-présidents de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, Directeur exécutif du RHDP. Il faut par ailleurs rappeler que seulement 2 jours après la mise en place du bureau du parlement, le député de Séguéla sous-préfecture est retourner poursuivre se soins à l’étranger.


C’est le timing choisi par Adama Bictogo pour se confier à Jeune Afrique. « En cas d’empêchement ou d’absence du président, j’en assure l’intérim et le fonctionnement. C’est le cas en ce moment », a déclaré le nouveau vice-président de l’institution.


Il n’en fallait plus pour provoquer une vive réaction du camp d’Amadou Soumahoro. Le PAN étant éloigné du pays, c’est ses proches qui donnent de la voix. « Adama Bictogo n’a pris aucun pouvoir », s’est voulue formelle une source proche de l’Assemblée nationale. Avant d’ajouter :


« Amadou Soumahoro, en sortant du pays, a refusé que l’installation des commissions se fasse à son absence. Il a confié à des proches qu’il ne peut pas partager son pouvoir. L’Assemblée nationale est bloquée actuellement dans son fonctionnement. Elle ne peut pas étudier de loi. Car les commissions destinées à le faire en amont ne sont pas encore installées. Les commissions ne sont pas encore fonctionnelles. »


À propos de l’intérim du chef des Parlementaires absent du pays, notre source se veut pédagogue. « Il devrait faire une note d’intérim pour désigner quelqu’un pour assurer l’intérim. Mais il n’a pas voulu le faire. Si des lois doivent être prises actuellement par le président, ce sera par ordonnance en attendant le retour d’Amadou Soumahoro pour que les commissions soient mises en place. Pour rappel, tous les vice-présidents se valent. Il n’y a ni 1er vice-président ni 10e vice-président », a-t-elle expliqué.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

adama bictogo adama bictogo.. alassane ouattara amadou soumahoro rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires