Sign in
Download Opera News App

 

 

Laurent Gbagbo sera-t-il victime du scénario du 23 Décembre ? Retour sur le cas Soro

En Côte d’ivoire, du moins, depuis quelques temps, il ne fait pas bon d’être opposant et de s’octroyer un bain de foule triomphateur. Guillaume Soro l'a appris à ses dépens, et Laurent Gbagbo n'est pas loin de subir le même scénario que son ancien premier ministre, objet d’un mandat d’arrêt international depuis le 23 Décembre 2019.

Après plusieurs mois passés en Europe où il était engagé dans une offensive virulente contre le régime d’Alassane Ouattara, l'ex chef du parlement qui entre-temps, avait fait montre de sa popularité dans le bastions RHDP au nord du pays, s’était osé à se rêver un accueil populaire ce fameux 23 Décembre.

C’était certainement la ligne rouge à ne pas franchir. Plusieurs de ses lieutenants, dont certains restent encore en détention, ont été arrêtés après avoir animés un point de presse pour situer l’opinion publique sur les raisons de l’atterrissage manqué du leader de Générations et Peuples Solidaires (GPS), le siège du mouvement interdit d’accès, un mandat d’arrêt international lancé contre lui, et l’ensemble de ses biens immobiliers réquisitionnés. 18 mois après les faits, Guillaume Soro n'en a point fini avec les ennuis judiciaires. Laurent Gbagbo est averti. Au moindre incident, il en sera tenu personnellement responsable.


Ce fameux 23 Décembre 2019, les environs de l’aéroport d’Abidjan, furent quadrillés par les forces de sécurité. Rien n’exclut un tel scénario avec le camp Gbagbo. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alassane ouattara guillaume soro laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires