Sign in
Download Opera News App

 

 

Duékoué : la mairie donne un coup d'éclat à la place du monument aux morts

Ouf, peut-on enfin souffler. Le rond point abritant le monument aux morts de la ville de Duekoué a retrouvé son éclat, ce, grâce à la mairie avec l'appui d'une organisation non gouvernementale ( Ong). Il y a quelques mois cet espace situé en plein centre-ville, après le premier arrondissement de police était transformé en un véritable dépotoir. Des conducteurs de gros camions chargés de sève d'hévéa, de cacao et de graines de palmeier avaient fait de ce lieu une gare. Des individus avaient trouvé ce lieu propice pour y déposer des ordures. Il ne se passait de nuit sans qu'un individu ne soit agressé en ce lieu où s'était installée une vraie mafia de vente de carburant. Le monument aux était envahi par une broussaille indescriptible. L'odeur du caoutchouc emplissait l'air chaque jour. Ce qui a fini par agacer les riverains qui ont élevé la voix pour dénoncer la passivité de la mairie. A travers les réseaux sociaux, ces habitants dénonçaient l'insalubrité qui menaçait gravement la santé des populations. C'est ainsi que l'administration du maire Gui Boni, au cours d'un conseil a pris un arrêté pour interdire tout stationnement en cet espace et a procédé à la destruction des bicoques et autres panneaux publicitaires illégaux qui avaient poussé à cet endroit. Aujourd'hui, cet espace a retrouvé son éclat même s'il reste encore des travaux de nivellement du sol et d'écoulement d'eau car à chaque pluie, un lac naturelle se forme juste devant le monument empêchant la circulation des véhicules. " Nous pouvons enfin respirer. Il était arrivé un moment où je ne recevais plus de clients à cause des odeurs. Chaque jour, des bandits agresssaient des populations entre les camions. A partir de 22 heures, personne ne pouvait traverser cet espace", se réjouit une restauratrice installée devant le bâtiment abritant le bureau des anciens combattants, lui aussi décoiffé par une tornade depuis belle lurette. " Ici, est la vitrine de Duekoué. Quand on vient de la gare, c'est le monument aux morts qu'on aperçoit en premier lieu derrière lequel sont installés de nombreux bureaux. Mais il était arrivé où ce coin était devenu méconnaissable. Des commerçants s'étaient installés au rond-point. Des fous avaient occupé une partie de l'espace avec des bicoques. En tout cas, ce n'était pas beau à voir. Cet endroit nous rappelle aussi le souvenir de nos parents tombés pendant les deux guerres mondiales. C'est tout un symbole. Dieu merci que la mairie a pris son courage et a chassé ceux qui sont venus coloniser ce lieu. Aujourd'hui, pour nous fils de Duekoué, nous sommes fiers du travail accompli même si beaucoup reste encore à faire", a indiqué Gnodolahi Jacob, un instituteur à la retraite. La réhabilitation de cet espace est très salutaire à cause de sa proximité avec les bureaux de la sous-préfecture situé juste en arrière. On espère qu'après le monument aux morts, la mairie s'attaquera à d'autres lieux aujourd'hui colonisés par les ordures, comme la gare des grumiers où le dépotoir ouvert en face du lycée moderne.

Kanou Francklin

Content created and supplied by: Kanoufrancklin (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires