Sign in
Download Opera News App

 

 

Présidentielle 2025 :Jean-Louis Billon dévoile ses ambitions

A quatre ans de la présidentielle de 2025, Jean-Louis Billon dévoile ses ambitions. Dans une interview accordée à Brut, l'ancien ministre ivoirien du Commerce a clairement fait savoir qu'il pourrait briguer la magistrature suprême.

Le PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) a perdu le pouvoir le 24 décembre 1999 à la suite d'un coup d'État. Henri Konan Bédié a été déposé par des militaires conduits par feu le général Robert Guéi. Depuis cette chute, le plus vieux parti politique ivoirien peine à retrouver le Palais présidentiel.


L'alliance entre la formation politique fondée par feu Félix Houphouët-Boigny et le RDR (Rassemblement des républicains) contre Laurent Gbagbo en 2010 a mené Alassane Ouattara au pouvoir.


Henri Konan Bédié a toujours clamé que le rassemblement des républicains lui avait promis une alternance politique devant le conduire à la présidence de la République. Après la rupture avec son ancien allié, le PDCI rêve de reconquérir le pouvoir d'État.


Si en 2020 le parti septuagénaire a boycotté la présidentielle, des cadres dudit parti se préparent à la future bataille électorale. C'est le cas de Jean-Louis Billon qui affûte ses armes pour la présidentielle 2025.


Interrogé par Brut sur la présidentielle 2025, Jean-Louis Billon n'a pas écarté sa candidature. "J'y pense de temps en temps en me rasant. Mais clairement, je fais partie de la génération qui doit servir la Côte d'Ivoire demain, dès 2025 et il est possible que je sois candidat. Je voulais l'être dès 2020...mais bon", a laissé entendre l'ex-ministre ivoirien du Commerce.


Pour Jean-Louis Billon, Henri Konan Bédié ne saurait représenter un obstacle à sa candidature à la présidentielle 2025. "Pourquoi pas, ce n'est pas interdit. Le parti peut avoir un président et le parti présentera un autre candidat. Ça ne s'est jamais fait, mais bon, parce que la situation ne s'est jamais présentée", a-t-il répondu.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

Henri Konan Bédié Jean-Louis Billon PDCI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires