Sign in
Download Opera News App

 

 

Après avoir éclaboussé Affi, Alfred Guéméné prévient :"Nous allons nous expliquer. Trop c’est trop!"

C’est un véritable pavé dans la mare qu’a jeté ce Lundi 20 Septembre, Alfred Guéméné, secrétaire général adjoint du Front Populaire Ivoirien (FPI) chargé de l’animation politique et du dialogue social, en dévoilant au grand jour ses griefs contre le président du parti, l’ancien premier ministre, Pascal Affi Nguessan.

 

Frustré de la nature des réaménagements opérés par le président du parti le 16 Septembre dernier, et qui a vu notamment la nomination de Lia Gnan Ferdinand, secrétaire national chargé de la jeunesse au poste de vice-président chargé de la mobilisation et de l’animation politique, cet ancien leader syndicaliste dont les positions virulentes contre les adversaires politiques du député de Bongouanou Sous-préfecture, défraient la chronique, ne s’est pas encombré de fioritures pour retourner sa verve contre son leader à qui il reproche outre cette nomination, le manque de financement des missions assignées aux cadres du parti. Pour autant, son départ du FPI semble pour l’heure ne pas être à l’ordre du jour.

 

En colère certes, il tient cependant à garder sa place au sein d’une formation politique dans laquelle il milite depuis au moins 3 décennies. ‘’Je reste et demeure FPI et membre de la direction du parti, car investi par le congrès au même titre que lui (Ndlr : Pascal Affi Nguessan) ‘’, nous indiquait-t-il à la suite de ses récriminations.

Par ailleurs, prévient-t-il, ‘’Nous allons nous expliquer au prochain congrès. Trop, c'est trop !!!!’’. L’épisode du 16 Septembre a sans doute été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alfred guéméné prévient

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires