Sign in
Download Opera News App

 

 

Le guide suprême des musulmans, Cheik Traoré Mamadou, est mort de crise cardiaque et non du Covid

Décédé ce mardi 13 avril, au démarrage du mois du jeûne de Ramadan, le guide suprême des musulmans de Côte d'Ivoire, Cheik Traoré Mamadou, est décédé suite à une insuffisance cardiaque et non du COVID-19, comme annoncé abusivement par certains sites.

En effet, selon un communiqué publié le 13 avril 2021 et dont Ivoirebusiness a eu copie, le Conseil supérieur des Imams (COSIM), dément ces allégations qui circulent sur les réseaux sociaux et publiés sur certains sites.

"Le Conseil Supérieur des Imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire (Cosim), sans vouloir jeter l’opprobre sur les personnes atteintes ou décédées du Covid-19, apporte un démenti formel à ces allégations dénuées de tout fondement", peut-on lire dans le communiqué.

"Son éminence le Cheickoul Aïma souffrait d’une insuffisance cardiaque qui, par la volonté du Maitre du destin a fini par avoir raison de lui", précise le COSIM en fin de communiqué, tout en "réiterant ses condoléances les plus plus attristées à l'ensemble de la communauté nationale et singulièrement à la communauté musulmane, et leur demande de prier pour le repos de l'âme de l'illustre disparu".

Content created and supplied by: Dognimey1 (via Opera News )

COSIM Cheik Traoré Mamadou Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires